Le poète Hakushu Kitahara   北原白秋

Date de publication :
cooljapanx.web.fc2.com

Une photographie du poète Hakushu Kitahara, originaire de Yanagawa

http://www.yanagawa-net.com

Festival en Hommage à la vie et l'oeuvre du poète Hakushu Kitahara

L'enfant de Yanagawa

À Yanagawa, la vie et l'oeuvre d'un homme rayonne dans la "petite Venise de Kyushu". Son nom ? Hakushû Kitahara.

Hakushû Kitahara est né en 1885 à Yanagawa, dans la préfecture de Fukuoka. Une ville avec laquelle il nouera un lien perpétuel.

Avant de devenir l'un des poètes les plus doués et populaires de sa génération, Kitahara étudie la littérature anglaise à l'université de Waseda (Tokyo) au début du XXème siècle. C'est à cette époque qu'il écrit ses premiers poèmes.

Itinéraire personnel

En 1906, Kitahara rejoint l'association Shinshisha (l'association des nouveaux poètes) et publie son premier poème Myôjô (l'étoile brillante), grâce auquel il obtient la réputation de jeune prodige de la poésie.

En 1908, il fonde la société de Pan, à contre-courant du style naturaliste qui domine l'ensemble des milieux littéraires de l'époque.

En 1909, il écrit Jashûmon, un recueil de poèmes qui décrit l'arrivée des premiers missionnaires Chrétiens sur l'archipel japonais au XVIème siècle. Son œuvre la plus connue est sans doute Omoide, qu'il écrivit en 1911.

Un « vert galant »

Kitahara est certes connu pour son génie littéraire, mais aussi pour ses frasques et ses nombreuses maîtresses. En 1912, il fait scandale et est arrêté pour adultère. Il sera emprisonné pendant 2 semaines.

Grand voyageur, il passera sa vie, et surtout sa retraite, à voyager dans l'ensemble du Japon mais aussi en Chine et en Corée.

Il connaît une fin de vie difficile, moitié aveugle et diabétique. Néanmoins, il continue d'être très actif sur le plan littéraire et poétique. En 1935, il créé une revue de tanka (poèmes courts) nommée Tama.

En 1940, c'est la consécration : il est élu membre de l'académie des arts du Japon.

Ses crises de diabète l'affaiblissent et il finit par mourir le 2 novembre 1942.

Pour aller plus loin

L'aura de Hakushû Kitahara éclaire de prestige la ville de Yanagawa. Aussi, un festival lui est consacré chaque année en novembre. 

Il est également possible de visiter son musée, retraçant sa vie et son oeuvre (informations pratiques à droite).


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs