Le quartier de Nakasu Kawabata   中洲川端

Date de publication :
Quartier de Nakasu

Quartier de Nakasu et la rivière de Nakagawa

Le quartier la nuit

Vue d'un pont du quartier de Nakasu la nuit.

Le photographe Nobuyoshi Araki

Le photographe Nobuyoshi Araki, rendu célèbre notamment grace à ses clichés sur le quartier de Nakasu, à Fukuoka

Le quartier caméléon

Selon les heures et les rues, le quartier de Nakasu Kawabata a ceci d'unique qu'il possède de multiples visages. Un vrai caméléon !

Lorsqu'en 1996, la ville initie les travaux de la construction du théâtre de Hakata, il est très probable que cela n'ait pas été le fruit du hasard. En effet, depuis l'ère Edo, le quartier de Nakasu Kawabata est un centre de divertissement en tous genres.

Le quartier des plaisirs.

Le photographe Araki Nobuyoshi confia dans une interview y avoir "croisé et photographié les plus belles filles du Japon''. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ambiance s'y prête facilement, et lorsque l'on jette un coup d’œil à l'oeuvre de ce photographe, Nakasu ne fait rien pour démentir sa réputation... 

Depuis les années 1980, le quartier c'est largement assagi. Plusieurs postes de police entourent les artères. Il est tout à fait sûr de déambuler dans les rues et d'y trouver de sympathiques bars et restaurants bons marché. 

La Kawabata Shotengai et Canal city

La galerie marchande Kawabata Shotengai et le Canal City, entre « tradition et modernité » ? Difficile de pouvoir dire le contraire. La Kawabata Shotengai, littéralement la petite ville marchande, vous permettra de faire l'acquisition de petits souvenirs traditionnels dans d’exiguës boutiques qui se transmettent de générations en générations. Un shopping à échelle locale, tandis que le tentaculaire centre commercial Canal City vous remettra au contact de la mondialisation : magasins de grandes marques, parfumeries, magasins d'électro-ménager, cinémas...

Les yatai

C'est bien entendu ici aussi que l'on retrouve les yatai, ces stands de restauration ambulants. Lorsque le coucher de soleil tombe, au bord de la rivière de Nakagawa, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige, ils sont là. Les tenanciers des yatai sont l'affût, dans la fièvre des fourneaux. L'ambiance est typique et promet tout naturellement de passer une merveilleuse soirée.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs