Tempura no Hirao   天麩羅処ひらお

Date de publication :
tempura no hirao

Êtes-vous prêt à déguster ?

La cuisine de Tempura no Hirao

Une cuisine ouverte pour admirer les cuisiniers à l'oeuvre !

Tempura

Tempura

Le roi des tempuras

Tempura no Hirao est l'une des institutions gastronomiques de Fukuoka : impossible de passer dans la capitale de l'île de Kyushu sans une halte dans l'une de ses enseignes !

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un restaurant de tempura. Si en France, nous connaissons le tempura à la crevette, chez Tempura no Hirao, tout peut être frit : les crevettes, bien entendu, mais aussi le tofu, le porc, le poulpe, le calamar, le maquereau et toutes sortes de légumes : kabocha, aubergines, asperges, choux... Tous les aliments sont certifiés frais. Des menus 100 % végétariens sont même disponibles, ce qui tient pratiquement du miracle au Japon !

Après avoir sélectionné et réglé votre menu (de 500 à 1000 yens/5-8€ !) à la machine automatique, on vous indiquera où vous installer dans le restaurant. Les menus ne sont malheureusement pas disponibles en anglais, mais les photos les illustrant vous permettront de faire votre choix en connaissance de cause. Pour patienter, n'hésitez pas à observer les cuisiniers à l'oeuvre grâce à la cuisine ouverte. Cette attente sera de courte durée : en quelques minutes à peine, les tempura commencent à déferler et à s'empiler dans votre assiette


Lire : Le restaurant Hiraishi


Les tempura vous sont servis au fur et à mesure de leur cuisson, sur une petite grille afin qu'ils restent parfaitement croustillants. Si tous les menus incluent un bol de riz et une soupe miso, sont aussi mis à votre disposition, et ce en illimité, des accompagnements divers et variés : poulpes marinés, pickles en tout genre, salade de choux… Impossible de sortir de Tempura no Hirao le ventre vide ! Et, grâce à un système de ventilation astucieux, vous ne sentez même pas la friture en sortant ! 


Lire aussi : Les spécialités culinaires du Sud du Japon


Le premier restaurant a ouvert à côté de l'aéroport de Fukuoka mais c'est le petit dernier, dans le quartier de daimyo, qui a le plus de succès. N'attendez pas d'avoir faim pour vous y rendre : victime de son succès, notamment après que l'enseigne soit passée à la télévision japonaise, une vingtaine de minutes de queue sont à prévoir au minimum, et ce, quel que soit le moment de la journée ! Il n'y a pas de mauvaise heure pour déguster des tempura

Vidéo : Jun Munakata

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs