Le temple Nanzoin et son Bouddha couché   南蔵院

Date de publication :

Le temple Nanzoin accueille l’une des statues de Bouddha couché en bronze les plus grandes du mondes.

Grand bouddha Nanzoin

Il s’agit très certainement de l’un des plus imposants et probablement du plus grand bouddha couché.

Empreintes de bouddha

Ses plantes de pieds sont particulièrement imposantes puisqu’elles sont sculptées de gravures bouddhiques dorées représentant les auspices de Bouddha.

Sanctuaire temple Nanzoin

Le temple Nanzoin renferme de plus petits sanctuaires.

statues temple Nanzoin

La statue du Nirvana

Le bouddha du temple Nanzoin à Fukuoka est l'un des plus grands bouddhas en bronze du monde, probablement le plus grand bouddha couché. Il symbolise le Nirvana, l'éveil bouddhique.

Le grand bouddha couché du temple Nanzoin, Nehanzo, mesure 41 mètres de long, 11 de haut et pèse pas moins de 300 tonnes ! Avec ces mesures mirobolantes, il dépasse largement les célèbres bouddhas du temple Tôdai-ji à Nara et de Kamakura, qui mesurent respectivement 15 et 13 mètres de haut pour 250 et 93 tonnes). Il défie également le bouddha en bois du Tocho-ji de Fukuoka. Cela dit, le bouddha de Nanzoin est bien plus jeune que ces dernières statues, puisqu’il fut terminé en 1995.

La posture de l'illumination

Sereinement posé sur une plateforme surélevée par rapport au reste du temple, magnifique au demeurant, le Nehanzo semble tranquillement somnoler. Le grand bouddha est en fait sur le point d’atteindre le Nirvana (nehan, en japonais), à l’aube de sa mort. C’est l’une des trois poses les plus célèbres dans les représentations de Bouddha au Japon (la plus répandue étant la pose de la méditation).

Sculpté dans les détails

Il est possible d’observer le Nehanzo à loisir, de la tête aux pieds, depuis des bancs installés en face de lui ou en en faisant le tour. Ses plantes de pieds sont particulièrement imposantes puisqu’elles sont sculptées de gravures bouddhiques dorées représentant les auspices de Bouddha. On peut les observer de près et il n’est pas rare d’y laisser une pièce en guise d’offrande.

Dans un écrin de nature

Bien qu’il soit un peu éloigné du centre de Fukuoka, le temple Nanzoin est très connu et attire son quota de visiteurs. En effet, en plus d’abriter le Nehanzo, l’endroit offre une vaste balade entre dizaines d’autres bouddhas et sanctuaires plus petits tout autour de la colline où se dresse le temple. Cela n’a rien d’étonnant puisqu’il faisait partie d’un complexe beaucoup plus large : celui du Mont Koya. Il fut transféré à Sasaguri, son emplacement actuel, à la fin du XIXe siècle.

Lire aussi : Le Mont Koya

Le visiteur pourra rendre hommage à de nombreuses divinités bouddhiques et shintoïstes. Au fond d’une grotte, sous une cascade, au milieu d’un étang ou tout en haut d’un escalier qui grimpe dans la forêt, on rencontrera divers bouddhas et autres kami protégés par les kitsune, renards divins alternativement messagers de dieux ou divinités. Tout cela dans un cadre magnifique, surtout au printemps, lorsque la colline du temple Nanzoin se pare de fleurs et de feuillage vert tendre. Les amoureux des temples japonais y passeront certainement plusieurs heures avec plaisir.

Lire aussi : La statuaire bouddhique

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs