Le temple Raizan Sennyoji Daihioin   雷山千如寺大悲王院

Date de publication :
Hall principal Raizan Sennyoji Daihioin

Le hall principal du complexe bouddhique Raizan Sennyoji Daihioin.

100 Buddhas

Et un, et deux et cent Bouddha !

Un temple flamboyant

Non loin des ateliers d’artistes d’Itoshima se trouve le temple bouddhiste Raizan Sennyoji Daihioin, qui vous réserve quelques surprises !

Une déesse qui n’a pas la main dans sa poche

Venez découvrir le complexe bouddhiste de Raizan Sennyoji Daihioin à l’occasion d’une petite randonnée au coeur de la préfecture de Fukuoka. Le bâtiment principal est situé sur la face nord du Mont Raizan, à seulement 340 mètres d’altitude. Fondé en l’an 178 par Seiga, un moine bouddhiste indien, il est rapidement devenu un temple dédié au culte impérial. De fait, les prières étaient dédiées au gouvernement féodal de Kamakura, notamment pendant les tentatives d’invasion mongoles. Le temple fut alors enrichi de 300 petites huttes, disséminées sur le volcan, pour y loger les nombreux prêtres. Celles-ci furent finalement détruites pendant la guerre de l'époque Muromachi (1336-1573). Il est surnommé le Kannon de Raizan car il abrite une statue exceptionnelle de la déesse de la compassion, agrémentée de 1 000 bras et donc de 1 000 mains, avec un oeil gravé dans chacune des paumes. Les photos sont interdites, mais vous vous en souviendrez toute votre vie ! Vous pourrez aussi y voir une statue de Seiga Shonin, le moine fondateur du temple, ainsi que pas moins d’une centaine de statues de Buddha à l’extérieur du hall principal.

La star des momiji

Profitez-en aussi pour vous promener dans le jardin zen Shinji, un parfait exemple de jardin japonais traditionnel, inauguré pendant l’ère Muromachi. De nombreux érables sont présents dans le jardin, ce qui en fait un spot incontournable lors de l’automne japonais, afin de pouvoir admirer les momiji dans toute leur splendeur à partir de la mi-novembre. Ne ratez pas le majestueux érable vieux de 400 ans : il aurait été planté par Kuroda Tsugutaka, le sixième seigneur du clan Kuroda, en 1573. Il a même été classé monument historique par la préfecture de Fukuoka. Vous aurez rarement l’occasion de contempler un arbre aussi vieux, mais non moins coloré. À l’automne, il devient la véritable star du complexe Raizan Sennyoji Daihioin.

Voir aussi : Kôyô, l'automne en rouge et or

Erable 400 ans

Un érable quadri-centenaire !

Le complexe Raizan Sennyoji Daihioin vous permet de faire une escapade historico-culturelle pendant votre visite de la très branchée péninsule d’Itoshima.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs