Temple Shofuku-ji   聖福寺

Date de publication :

"Le premier temple zen du Japon"

C'est en effet l'inscription que l'on trouve, encadrée, sur l'un des murs du hall Butsuden du temple Shofoku-ji, attribuée à l'empereur Go-Toba.

Le temple Shofuku-ji se trouve dans la ville de Fukuoka, sur l'île de Kyûshû.

Un temple toujours en activité

Si la religion bouddhiste est déjà ancrée depuis plusieurs siècle dans la société Japonaise, ce n'est qu'à partir du XIIe siècle que le courant zen fait son apparition. C'est le prêtre Eisai (1141-1215) qui l'introduit au Japon après de multiples voyages en Chine. Il crée également l'école Rinzai, qui dispense des enseignements bouddhiste et zen.

Lire : Le zen

Si le temple Shofuku-ji est considéré comme le premier temple bouddhiste du Japon ayant servi de modèle aux autres, il semble que le premier temple zen serait en fait du temple Hôon-ji, aussi fondé par Eisai en 1191.

Il fonde le temple Shofuku-ji en 1195, avec l'aide financière de Minamoto no Yorimoto, le premier shôgun du shogunat de Kamakura (1192-1199). De fait, le zen, qui met l'accent sur la discipline et la méditation, séduit tout particulièrement la classe des samouraïs. 

Lire aussi : Visiter Kamakura

Monastère zen

Ce temple est aujourd'hui toujours en activité et est occupé par les moines zen : il n'est donc pas possible d'y entrer. On peut tout de même en admirer l'extérieur et les nombreux bâtiments qui le composent, détruits et reconstruits inlassablement au fil des siècles. Tous les éléments du temple zen y sont réunis. 

Vous y trouverez de nombreuses portes, dont la plus impressionnante, Sanmon. Elle a été reconstruite pour la dernière fois en 1911. À travers, vous pouvez apercevoir un étang traversé d'un pont traditionnel. Un chemin à trois voies conduit ensuite au Hall Butsuden, où vous pourrez jeter un œil à l'inscription de l'empereur Goto-Toba, mais aussi admirer trois statues de Buddha : la première, petite et en bois, et les deux autres, plus impressionnantes, en or. Un beffroi, avec une cloche en bronze dorée, qui appartenait au royaume coréen de Koguryo y est également exposé. 

Le temple de Shofuku-ji est entouré d'autres temples, plus petits, séparés par de petits jardins. Il s'agit donc d'une promenade idéale, lors d'une chaude et humide après-midi d'été à Fukuoka !

Découvrez aussi : Temples et sanctuaires à Fukuoka

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs