Accueil > Fukuoka > Le temple Tōchō-ji - 東長寺

Le temple Tōchō-ji
東長寺

Tochoji Fukuoka

Tōchō-ji est le plus vieux temple bouddhiste Shingon de l’île de Kyushu.

Pagode Tochoji Fukuoka

La pagode contraste de façon surprenante avec la sobriété majestueuse du bâtiment principal du Tocho-ji.

tableau bouddhique tochoji

L'un des tableaux représentant l'enfer bouddhique, au temple Tocho-ji.

jardin zen fukuoka

Les jardins zen qui peuvent se cacher dans de plus petits temples autour du Tocho-ji.

jardin zen fukuoka

Les jardins zen des temples sont comme des oasis urbaines à Fukuoka.

Au cœur d’un quartier bouddhiste caché

Fraîchement débarqué à Fukuoka, vous êtes en quête d’un peu de spiritualité ? À quelques encablures de l’agitation de la gare de Hakata se cache le Tôchô-ji, le plus vieux temple bouddhiste Shingon de l’île de Kyushu. 

Le plus vieux temple, et le plus grand Bouddha

Bien caché derrière les immeubles de Fukuoka, le Tôchô-ji pourrait être aussi le temple des superlatifs : fondé par Kobo-Daishi, de son vrai nom, Kûkai, il fut terminé au début du IXe siècle, ce qui en fait l’un des plus anciens de la secte bouddhique Shingon. 

S’il est effectivement très ancien, il abrite également et surtout la plus imposante statue en bois de Bouddha assis du Japon. Cette sculpture mesure plus de 10 mètres de haut et pèse plus de 30 tonnes !

Lors de votre visite au Tôchô-ji, une fois parvenu(e) sous le rokkakudo, la pièce abritant le Grand Bouddha, ne manquez pas de chercher la petite porte au gauche sous la statue. C’est le petit rendez-vous "secret" du Tôchô-ji, un parcours symbolisant la purification et la renaissance, dont certains temples proposent l’expérience. 

Le Tôchô-ji abrite aussi une pagode à 5 étages, rouge rutilante, qui contraste de façon surprenante avec la sobriété majestueuse du bâtiment principal.

Lire : Shuzenji, l'onsen caché d'Izu

Temples et jardins autour du Tôchô-ji

Il est très facile de passer à côté des nombreux autres temples qui entourent le Tôchô-ji : peu connus, ils se sont pas renseignés dans les guides. Mais quelle bonne surprise pour les amoureux de la culture sacrée japonaise que de découvrir entre le Tôchô-ji et la rivière Mikasa, tout un quartier de temples plus confidentiels, plus ou moins grands. 

L’Enkakuji et le Shofukuji font partie des plus importants. Il n’est pas toujours possible de tous les visiter, mais leur présence apporte calme et sérénité, notamment grâce aux espaces boisés : un quartier idéal, donc, pour une balade à pieds ou en vélo.

Découvrez aussi : Okinoshima, l'île des déesses

Ne manquez pas de chercher les jardins zen qui peuvent se cacher dans ces plus petits temples : ils sont comme des oasis urbaines et extrêmement peu fréquentés. Il n’est pas rare de pouvoir jouir seul de la méticuleuse composition de ces jardins japonais. 

Ce sera un excellent moyen de se ressourcer avant de reprendre le chemin de la gare de Hakata, ou de poursuivre cette fois légèrement plus au sud jusqu’au Kushida-jinja, le plus ancien sanctuaire shintô de Fukuoka.


Découvrez la ville en compagnie de notre Travel Angel Yoann lors de notre activité Vélo à Fukuoka

Le temple Tōchō-ji
東長寺

Adresse :

2-4, Gokusho-machi, Hakata-ku, Fukuoka

Téléphone :

+81 (0) 92-291-4459 

Horaires :

De 9h à 17h

Prix :

Entrée libre

Accès :

À 3 min de la station de métro Gion

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.