Tenmangu : ses origines à Fukuoka   天満宮

Date de publication :
Le quartier de Tenjin

Zone sud du quartier de Tenjin.

Sugawara No Michizane

Sugawara No Michizane, le Tenmangu

le sanctuaire de Suikyo

Le sanctuaire de Suikyo au nord de Tenjin, près de Acros.

Tenmangu ou les origines du quartier de Tenjin à Fukuoka

Comme à Osaka, à Fukuoka aussi, il y a un quartier de Tenjin. Et quel quartier ! Chaque jour, c'est presque 1 million de personnes qui empruntent ses gares, ses rues et ses magasins. Rencontre avec ce quartier majeur de la ville de Fukuoka.

Les Tenmangu sont des sanctuaires shintô dédiés à l'esprit de Sugawara no Michizane. Ce dernier fût un ancien ministre de l'empereur Daigo pendant l'ère Heian, époque où se développe la ville Kyoto. Il était également réputé pour ses poèmes et son érudition en matière de poésie chinoise.

Respecté, adulé et craint

Sugawara no Michizane était quelqu'un de dangereux pour la famille Fujiwara, une grand famille qui prend peu à peu de l'influence dans les intrigues politiques et s'empare du pouvoir. En froid avec la régence en place, Sugawara no Michizane est contraint de s'exiler sur l'île de Kyushu, à Hakata puis à Dazaifu, dans la préfecture de Fukuoka. 

Il y meurt peu de temps après, humilié et seul.

Des événements vont, dès lors, venir troubler la vie de la cour et la région de Kyoto : de la foudre ravageuse, des pluies torrentielles, des inondations, des maladies. Les fils héritiers au trône meurent les uns après les autres... 

Il n'y a plus aucun doute possible pour les Fujiwara : l'esprit courroucé de Sugawara no Michizane plane sur Kyôto et sa vengeance sera terrible.

La contre-attaque

Pour remédier à la situation, on construit des sanctuaires shintô pour apaiser l'esprit de Michizane : des tenmangu. On retrouve le Kitano Tenmangu à Kyoto, mais le plus connu des tenmangu se trouve à Dazaifu, dans le fief de Chikuzen (actuelle préfecture de Fukuoka).

Son rang est réhabilité et bientôt déifié en tant que Tenjin-Sama, le dieu de l'étude. Par conséquent, le sanctuaire de Dazaifu est aujourd'hui un lieu de pèlerinage pour des milliers d'écoliers et étudiants qui viennent prier pour réussir leurs examens.

L'hommage de Fukuoka

Lors de son exil dans le Kyushu, son premier point d'arrivée fut Hakata. Sa résidence se situe dans l'actuel quartier de Tenjin. 

Cependant, au fil de la modernisation de la ville, à partir de 1612 sous l'impulsion de Kanbei Kuroda (surnommé l'architecte de Fukuoka), le temple est transféré. On procéda à ce changement notamment pour protéger l'aile nord de la ville contre les attaques ennemies.

Il est possible de retrouver quelques traces de la venue de Sugawara no Michizane à Fukuoka, plus particulièrement au Suikyo tenmangu dans le quartier de Tenjin près de l'entrée nord d'ACROS Fukuoka.

Non loin là, il est également possible de retrouver deux autres sanctuaires dédiés à Sugawara no Michizane : le Kagami Tenmangu, dont la légende raconte que c'est dans ce sanctuaire que Michizane s'est confronté à un miroir (kagami 鏡) pour prendre ses prochaines décisions ; et un peu plus bas, le Tsunashiki Tenmangu.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs