Le Village de Tôhô   東峰村

Date de publication :
Le village Toho

Le village de Tôhô, au creux des montagnes de Kyushu

Komainu

Le komainu, une statue de tigre qui protège les temples shinto

Poterie Koishiwara

La poterie Koishiwara au sommet de son art

Des traditions bien vivantes

Le village de Tôhô, situé à une quarantaine de kilomètres de Fukuoka, sur l'île de Kyushu, est un haut lieu du folklore traditionnel japonais.

Logé au milieu d'une forêt luxuriante et peuplé de seulement 2 400 habitants, le village de Tôhô ne semble pas avoir connu le XXIe siècle. La vie est organisée autour des différents matsuri qui rythment l'année. Ainsi, le printemps est célébré avec une procession qui se termine au sanctuaire Iwaya, où le rituel de purification shugendo a lieu : les moines doivent marcher sur des braises fumantes. 

L'été est lui annoncé par la fête des lucioles, lors du premier samedi du mois de juin. Dès le coucher du soleil, les insectes diffusent une lumière douce tout le long de la rivière Ohi. 

Lire aussi : Les lucioles au Japon

Après la semance du riz a lieu Oshishimawashi : les hommes du village se déguisent en tigre, semblable aux komainu, ces statues qui protègent les temples shinto. D'autres se griment en oni, démons japonais. Ces derniers passent de maison en maison, pour faire peur aux enfants, tandis que les autres les font fuir : une sorte d'Halloween à la sauce japonaise !

La céramique Koishiwara

Le village de Tôhô est aussi connu pour être le berceau de la poterie Koishiwara, un style de poterie japonais traditionnel, apparu pendant l'ère Edo (1603-1868). Le musée de la céramique Koishiwara de Tôhô expose des œuvres de potiers anonymes, dont le savoir-faire a été transmis de génération en génération. Aujourd'hui encore, la poterie Koishiwara est utilisée au quotidien, et intègre parfaitement le concept japonais de "you no bi", c'est-à-dire la beauté fonctionnelle. La boutique du musée est bien fournie, mais n'hésitez pas à jeter un coup d'œil dans les différentes boutiques de poterie du village pour trouver le souvenir parfait à rapporter dans vos bagages !

Pour compléter la visite du village de Tôhô, il ne faut pas manquer de goûter les spécialités locales : impossible de passer à côté des glaces aux goûts originaux (pamplemousse, yuzu, et même farine de riz !), ou du manju (liqueur de pamplemousse).

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs