Wasshoi Hyakuman matsuri   わっしょい百万夏祭り

Date de publication :
wasshoi-hyakuman-matsuri

Les splendides yamakasa lumineux

defile-wasshoi-hyakuman-matsuri

Les pyramides de lumières de Tobata

feu-artifice-kitakyushu

Le feu d'artifice final

yamakasa-kitakyushu

Les imposants et colorés yamakasa du Kurosaki Gion Yamakasa défilent au Wasshoi Hyakuman matsuri

hyakuman-odori-kitakyushu

Les danseurs du Hyakuman Odori

danse-matsuri-kitakyushu

Des danseurs de tout âge participent à la Hyakuman Odori

lanternes-tobata

La nuits venue, les chars se parent de centaines de lanternes en papier

chars-tobata-jour

Les chars du Tobata Gion Oyamakasa dans la version jour

kokura-gion-daiko

Les taiko en action

Un pour tous, tous pour un !

Depuis 1988, dans la chaleur du début du mois d'août, la ville de Kitakyushu célèbre sa naissance ; le résultat d'une fusion de cinq municipalités. Les défilés de chars et les danses du Wasshoi Hyakuman matsuri, placé sous le signe de l'unité de la cité, attirent chaque année 1,5 million de spectateurs.

Un cadeau d'anniversaire

En 1963, suivant un décret administratif, les cinq municipalités de Kokura, Miji, Tobata, Wakamatsu et Yahata fusionnent et donnent naissance à la ville de Kitakyushu. Dix ans plus tard, un matsuri est créé par la Jeune Chambre de Commerce International du Japon pour marquer les dix ans d'existence de la ville. Mais ce n'est qu'en 1988, à l'occasion du 25ème anniversaire de la naissance de Kitakyushu que le Wasshoi Hyakuman matsuri, tel qu'on le connait aujourd'hui, est créé. Symbolisant l'unification de la ville, il se déroule chaque premier week-end du mois d'août selon un thème déterminé chaque année. Les manifestations ont lieu dans le quartier de Kokura, considéré comme le centre névralgique de Kitakyushu.

Lire : Le Top 10 des activités à Fukuoka

Tous ensemble, tous ensemble !

L'ouverture du matsuri est un défilé où paradent près de 4 000 participants autour de splendides chars colorés. Vient ensuite le Natsu-matsuri Daishugo ("les festivals d'été se réunissent"), dans lequel on retrouve des chars de chaque ancienne cité mais également d'autres villes de Kyushu. Lorsque le Wasshoi Hyakuman matsuri naît, le sentiment d'appartenance aux municipalités disparues de la carte est encore vivace. Le matsuri a alors pour rôle d'unir les citoyens autour d'un événement de liesse populaire. Si les quartiers de Kokura, Miji, Tobata, Wakamatsu et Yahata ont tout de même gardé leur propre matsuri, le Natsu-matsuri Daishugo les met à l'honneur en les réunissant et marque ainsi l'unité de Kitakyushu.

À la lumière des chars

Dans le Natsu-matsuri Daishugo, tous les quartiers composant Kitakyushu sont réunis et défilent en un même lieu. Le quartier de Kokura est représenté par les taiko de son matsuri, le Kokura Gion Daiko. La musique de ces taiko, fixés sur des petits chars, est une prière pour s'assurer la paix, la sécurité et la prospérité. Les spectaculaires yamakasa de Kurosaki (à l'ouest de Kitakyushu) leur emboîtent le pas. Ces chars de plusieurs mètres de haut, très richement décorés de figures de samouraïs, d'animaux, personnages d'anime, divinités ou éléments naturels sont splendides de jour comme de nuit. 

Lire aussi : Hakata Gion Yamakasa

Tout comme lors du Kurosaki Gion Yamakasa, des porteurs manipulent avec force et dextérité ces véritables petites montagnes qui s'illuminent en soirée. Ils parviennent même à les faire pivoter à grande vitesse exécutant ainsi une véritable chorégraphie. À voir les yamakasa virevolter ainsi, on en oublierait presque que chaque char pèse une tonne ! Quant aux chars du Tobata Gion Oyamakasa, ils apparaissent drapés de tissus brodés d'or et d'argent et décorés de fleurs de chrysanthème la journée et opèrent leur transformation à la nuit tombée. Tissus et fleurs sont remplacés par 309 lanternes en papier disposées sur douze niveaux. Les lanternes sont assemblées progressivement pour devenir de grandes pyramides de lumières ! Des dizaines d'hommes supportent ces pyramides atteignant les dix mètres.

Plus on est de fous, plus on danse !

Lors du Wasshoi Hyakuman matsuri, vous assisterez également à la fameuse danse Hyakuman Odori, le point d'orgue du matsuri de Kitakyushu. Instaurée depuis 2003, cette danse réunit un très grand nombre de danseurs. Le nombre de participants ne cesse de croître et avoisine aujourd'hui les 15 000 personnes ! Des groupes de danseurs locaux, des employés d'entreprises, des associations étudiantes exécutent ainsi une danse yosakoi dans des tenues multicolores. Au vu de ce nombre, on imagine aisément la nécessité d'organiser des répétitions en "petit comité" en amont du matsuri. Un feu d'artifice tiré depuis le parc de Katsuyama vient clôturer les festivités ; sublimant de milliers de couleurs le château de Kokura tout proche.  

Vidéo de l'office du tourisme de Kitakyushu

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs