Yahata   八幡市

Date de publication :
Kurosaki Gion

Les chars imposants du festival Kurosaki Gion.

Kawachi wisteria garden

Les superbes glycines du jardin Kawachi.

Une ville dans la ville

Yahata a d’abord été une ville à part entière, avant de constituer en 1963, deux petits arrondissements de la ville toute nouvelle de Kitakyushu, sur l’île au sud-ouest du Japon.

Yahata

Un quartier historique.

Yahata possédaient les plus grandes aciéries du pays et c’est la raison pour laquelle cette ville fut bombardée à plusieurs reprises par les Américains pendant la Seconde Guerre mondiale. Notons qu’elle fut une nouvelle fois bombardée le 8 mai 1945 : presque un quart de la ville fut détruit. Les fumées issues des bombardements furent une chance pour la région : les Américains prévoyaient de lâcher la seconde bombe atomique, Fat Man, sur la ville proche de Kokura, mais du fait d’une visibilité particulièrement réduite, la cible initiale fut abandonnée au détriment de la ville de Nagasaki.

Le quartier de Yahatanishi

Vous pourrez y admirer le Nagasaki Kaido, une route commerciale de 228 kilomètres, qui mène de Kokura à Nagasaki. Cette route date de l’époque Edo et était utilisée par les marchands pour emmener leurs produits à Nagasaki, le port international du Japon. Le Nagasaki Kaido fut rapidement surnommée “la route du sucre”, principale denrée exportée. Pour la somme de 200 yen (1€50), vous pourrez aussi visiter le musée dédié à cette route commerciale.

En avril, au moment de la floraison des glycines, se tient le festival du temple Kissho-ji. Vous pourrez y admirer, en plus de 1 000 mètres carrés de 10 variétés différentes de glycines, un arbre vieux de 160 ans en pleine floraison. Si vous êtes dans le coin lors de la deuxième quinzaine de juillet, ne manquez pas le festival de Kurosaki Gion, vieux de 400 ans, qui s’étend sur quatre journées. Au programme : défilés et combats de chars décorés avec soin, musique traditionnelle et ambiance garantie ! Allez faire un tour du côté des arcades commerçantes : vous y trouverez plus de 400 boutiques traditionnelles, restaurants et autres izakaya.

Le quartier de Yahatahigashi

Ce quartier témoigne du Japon industriel du XXe siècle : vous pouvez y visiter le Yahata Steel Work, une aciérie qui a ouvert ses portes en 1901. Elle est maintenant devenue une Propriété Culturelle : elle est ouverte gratuitement au public, tout comme le parc qui l’entoure. Complétez votre visite par un passage à la Kitakyushu Innovation Gallery qui présente un historique de toutes les innovations technologiques japonaises. Enfin, allez vous promener du côté du réservoir de Yahatahigashi, particulièrement photogénique à l’automne. Faites aussi un tour au musée d’histoire naturelle du quartier, 500 yen (3€80) l’entrée, où vous serez accueilli(e) par des robots dinosaures, rien que ça ! Le musée présente aussi des squelettes de dinosaures et dédie une salle à l’ère Yayoi.

Vous trouverez à Yahatahigashi le Musée de l’Environnement gratuit qui met en évidence tous les efforts mis en place par la ville de Kitakyushu pour préserver l’environnement. La ville est devenue un exemple mondial et vous livre tous ses secrets. Vous pouvez aussi faire une pause bucolique au Kawachi Wisteria Garden : 22 espèces de glycines s’étendent sur deux tunnels de 80 et 110 mètres de long. À l’automne, les 2 000 érables du jardin sont incontournables ! Ne manquez surtout pas le Mont Sarakura et sa vue, qui fait concurrence à celle du Mont Inasa : gravissez les 622 mètres de hauteur à pied ou en téléphérique (1 200 yen le ticket, soit 9€20) et profitez de l’une des trois plus belles vues du Japon. Après l’effort le réconfort : c’est le moment de se détendre dans les onsen naturels du quartier, au Kawachi Natural Hot Spring (840 yen l’entrée, soit 6€50)

Les deux arrondissements formés par l’ancienne ville de Yahata sont riches en visite ! Mais Kitakyushu vous réserve bien d’autres surprises, donc n’hésitez pas à y rester plusieurs jours.

Vue sur Kitakyushu du mont Sarakura

Vue sur Kitakyushu du mont Sarakura

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs