Yatai   屋台

Date de publication :
Yatai de Fukuoka

Yatai bâchés à Fukuoka.

Les Yatai de Nakasu

Des Yatai à Nakasu

Le restaurant ambulant 

Spécialités locales et convivialité dans les 200 yatai de Fukuoka, échoppes gourmandes et familiales !

Une véritable institution à Fukuoka, les yatai (stands de restauration mobile) font partie du décor de la ville. 

Sur les rives de l’île de Nakasu, à Tenjin, en plein coeur de Fukuoka, aux abords de la gare de Hakata ou bien de Canal City, ils sont partout. Ces échoppes ambulantes animent les nuits de Fukuoka de 18h à l'aube. 

Ils sont ouverts tous les jours, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige.

Dans une ambiance conviviale renforcée par l'exiguïté des lieux, on déguste des plats simples mais non moins savoureux : yakitori (brochette de poulet), tempura (assortiment de beignets), oden (pot-au-feu japonais) ...

"Ramen, Bari Kata Onegai Shimasu"

C’est surtout l’endroit idéal pour découvrir et déguster les célèbres Hakata râmen, les nouilles au porc et son typique bouillon qui fait la fierté de la ville ! 

Si vous souhaitez "la jouer local ", il vous faudra prononcer la formule magique "Râmen, Bari Kata, Onegai shimasu" ( ce qui signifie : "des ramen en cuisson aldente, s'il vous plaît). A Hakata, on mange les Ramen en cuisson Aldente. 

L’origine des yatai remonte à l’époque Edo (1603-1868). Afin de ravitailler les voyageurs à pied, samouraïs et serviteurs, de nombreux commerces démontables ont fleuri le long des routes.

Aujourd’hui, les yatai ajoutent souvent une touche culinaire aux matsuri (festivals traditionnels) en proposant des spécialités locales.

En voie de disparition

Pour contrer l'effet d'opportunisme, la législation locale délivre une autorisation spécifique aux yatai. Leurs propriétaires doivent en effet prouver être des descendants d'anciens tenanciers . Le but étant de garantir l'authenticité des yatai gérés et tenus par de vrais locaux.

Puissant de leur succès foudroyant, certains yatai possèdent leurs propres restaurants. En effet, la réglementation est draconienne : les yatai doivent être monté et démonté chaque jour. Un travail usant et fatiguant.

Il n'y a donc plus une minute à perdre, passer à table dans un yatai pour partager un moment convivial dans une ambiance formidable et y faire des rencontres autour d'un plat typique.

Le yatai est à coup sûr un souvenir unique qui restera dans votre cœur.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs