Le parc du geyser de Shikabe   鹿部間歇泉公園

Date de publication :
Shikabe

Geyser au parc de Shikabe

Shikabe

La cour du parc et le bâtiment "pédiluve"

Shikabe

Le bain de pieds du parc

Shikabe

Le geyser du parc

Shikabe

Le geyser vu de près

Une attraction bouillante

Au sud de l'île d'Hokkaido, le parc de geyser de Shikabe (Kanketsusen park) propose aux visiteurs de découvrir sur place un étonnant phénomène naturel.

Le parc de Shikabe

Dans la petite ville de Shikabe, au bord de l'océan, le parc "Kanketsusen" ("geyser" en japonais) permet de découvrir de ses propres yeux de véritables geysers jaillissant du sol. Réglée comme une horloge, une colonne d'eau à très haute température (100 °C) surgit du sol toutes les dix minutes et s'élève à plus de 15 mètres de haut, avec un débit impressionnant de 500 litres. Provenant des entrailles de la terre à plus de 26 mètres de profondeur, cette colonne d'eau se heurte à un couvercle installé pour protéger les alentours de l'eau chaude - notamment la route toute proche. Le spectacle est saisissant et surprenant, les geysers étant des phénomènes rares dans le monde et tout particulièrement au Japon.

La fausse paroi installée juste derrière dissimule une plateforme et dispose de fenêtres, desquelles on peut observer le geyser de plus près. C'est aussi un bon point de vue pour admirer l'océan Pacifique - vous pouvez d'ailleurs utiliser les jumelles pour passer le temps entre deux jaillissements du geyser.

Découvert en 1924 lors de la recherche de sources thermales, ce geyser est seulement présenté au public depuis l'ouverture du parc en 1999. L'eau contient une grande quantité de chlorure de sodium - c'est-à-dire qu'elle est salée. Contrairement à des geysers plus connus, notamment ceux d'Islande, elle est aussi inodore.

À lire aussi : Noboribetsu, une ville volcanique

Ce petit parc propose aussi à ses visiteurs de se détendre en mettant gratuitement à disposition un bain de pied (ashiyu), situé dans la cour, juste en face du geyser. Son eau chaude, vantée pour ses vertus circulatoires, est issue de la même source que le geyser. Il est ainsi possible d'attendre la prochaine apparition de la colonne d'eau en profitant d'un instant de détente bien mérité...

Les geysers, c'est quoi ?

Les geysers sont des sources d'eau chaude en terres volcaniques. À plusieurs mètres de profondeur, l'eau est chauffée au contact de roches elles-mêmes à plus de 200°C. Ainsi mise sous pression, elle jaillit de terre par effet de convection. De la vapeur précède bien souvent le phénomène. La surpression est alors relâchée à ce moment-là : c'est pourquoi il faut attendre un certain temps (10 minutes à Shikabe), pour que le cycle se répète, que la pression soit trop grande sous terre et que l'eau surgisse à nouveau. Mais d'où vient le mot "geyser" ? Il est issu du verbe islandais "geysa" qui signifie "jaillir" en français.

À découvrir : Les volcans japonais

Les geysers sont des phénomènes rares sur Terre : il ne se trouve en effet que très peu de zones sur le globe où l'on peut les observer : en Islande, aux États-Unis, au Kenya, en Thaïlande... ou encore au Japon. Chose plus étonnante, il existe trois autres lieux bien plus inaccessibles abritant des geysers : il s'agit des satellites de Neptune, Jupiter et Saturne !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs