MONT FUJI : 10 CHOSES A FAIRE

Date de publication :
mont-fuji-nuages

Le Mont Fuji, montagne sacrée de l'archipel

Sur le toit du Japon

Sur le toit du Japon

MONT FUJI : TO DO LIST

Vous avez décidé de gravir le Mont Fuji, avec un objectif en tête : atteindre le sommet à 3 776 mètres d’altitude. En chemin, voici dix choses que vous pourrez réaliser pour enrichir votre expérience ou épater vos proches.

Lever du soleil au Mont Fuji

Attendre le lever du soleil, emmitouflé sur le bord de la montagne

  • 1 - Envoyer une carte postale du sommet du Mont Fuji

C’est le bureau de poste le plus haut du Japon ! Perchée à 3 712 mètres d’altitude et ouverte de début juillet à fin août, cette boîte aux lettres vous permettra d’envoyer une carte postale des plus originales, estampillée Mont Fuji. Une façon de dire, timbre à l’appui : "J’y étais !"

  • 2 - Prendre une photo avec la stèle du sommet

C’est une colonne en pierre sur laquelle sont gravés ces mots en japonais : “Stèle du sommet le plus haut du Japon - Mont Fuji - Sommet Kengamine.” Ce sommet culmine à 3 776 mètres d’altitude. L’endroit est accessible depuis chacun des quatre parcours possibles.


Voir aussi : Itinéraires d'ascension du mont Fuji

Stèles au sommet

Stèles au sommet

L'immense cratère du volcan

L'immense cratère du volcan

  • 3 - Faire le tour du cratère du Mont Fuji

Une fois arrivés au sommet, les plus courageux relèveront un ultime défi : parcourir la circonférence du cratère (en japonais : “Hachi meguri”), d’un rayon de 780 mètres. Une marche de 45 minutes à 1h30 environ, qui vous offrira un panorama sur le centre-ouest du Japon, et même, si le ciel est assez clair, une vue sur Tokyo. Vous êtes sur le toit du Japon !

  • 4 - Contempler le ciel étoilé

C’est un ciel comme vous en verrez rarement ! Pure de toute pollution lumineuse, la voûte céleste au-dessus du Mont Fuji est un vrai planétarium. On aurait presque envie de tendre la main pour décrocher les étoiles. De quoi passer un moment romantique et patienter avant l’aube…

  • 5 - Voir le lever du Soleil

Voici l’instant le plus attendu de l’ascension, et le but de nombreux randonneurs : contempler le lever du jour, qui a lieu aux environs de 4 ou 5 heures. Pour cela, il vous faudra réaliser l’ascension la veille, dormir dans l’un des refuges entre les 7è et 8è stations, vous lever avant l’aube et achever l’ascension (environ une à deux heures) jusqu’au sommet. Avec un peu de chance, le ciel sera dégagé et vous offrira à vivre un moment unique, que les Japonais appellent “goraikô”.


À lire : Admirer le lever et le coucher du soleil au mont Fuji

Lever du soleil Mont Fuji

Lever de soleil au sommet

L'ombre du mont Fuji

L'ombre du mont Fuji

  • 6 - Photographier l’ombre du Mont Fuji

Tournez maintenant le dos au Soleil et revenez sur vos pas pour découvrir la face sombre du volcan. Vous verrez alors la montagne déployer son ombre gigantesque au-dessus des nuages, et pourrez même vous amuser à prendre en photo votre propre ombre portée.

  • 7 - Savourer les spécialités du Mont Fuji

Après tous ces efforts, vous l’avez bien mérité ! Offrez-vous l’une des spécialités des refuges du Mont Fuji. Au menu : plat au curry avec le riz en forme de Mont Fuji, ou bien gauffre au chocolat pour les plus gourmands. Attention toutefois aux bières et autres boissons alcoolisées, qui ne se marient pas très bien avec le manque d’oxygène du sommet.


Voir : Kare, le curry japonais


  • 8 - Obtenir le sceau “Goshuin” du sommet

Goshuin, ce sont les sceaux calligraphiés que vous pouvez obtenir dans les temples et sanctuaires du Japon, et que vous pouvez collectionner dans un même carnet, un peu sur le même principe que le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Ceux que vous obtiendrez aux sanctuaires shintoïstes du sommet du Mont Fuji : Sengen Taisha Okumiya et Kusushi Jinja, vous procureront une fierté toute particulière.

Gohyaku-rakanji Sazaidō. Estampe n° 7 de la série des Trente-six vues du Mont Fuji

Gohyaku-rakanji Sazaidō. Estampe n° 7 de la série des Trente-six vues du Mont Fuji

Kōshū Kajikazawa. Série des Trente-six vues du Mont Fuji

Kōshū Kajikazawa. Série des Trente-six vues du Mont Fuji

The_lake_of_Hakone_in_the_Segami_province

Le lac Ashi à Hakone. Série des Trente-six vues du Mont Fuji d'Hokusai, vers 1830. d'Hokusai

nihonbashi-hokusai

Le pont Nihonbashi à Edo. Trente-six vues du Mont Fuji (1830-1833) d'Hokusai

La vague au large de Kanagawa avec le mont Fuji en arrière plan de Hokusai

La vague au large de Kanagawa avec le mont Fuji en arrière plan de Hokusai (Sous la vague au large de Kanagawa)

  • 9 - Contempler le Mont Fuji depuis le pied du volcan

Une fois redescendu, vous pourrez cette fois admirer la montagne sacrée d’en bas. Amusez-vous à recomposer les Trente-six vues du Mont Fuji, immortalisées par le maître de l’estampe japonaise, Katsushika Hokusai (1760-1849). Les paysages variant à chaque saison et à chaque heure de la journée, la contemplation est inépuisable…


À lire : Meilleures vues sur le mont Fuji

  • 10 - Rapporter un souvenir du Mont Fuji

Des cookies aux formes et aux couleurs du Mont Fuji, des chocolats, des confiseries japonaises, des mouchoirs en papier qui donnent l’apparence du volcan quand on les tire du paquet… Autant de souvenirs et goodies qui pourront faire de jolis cadeaux à votre retour.

  • Bonus : Se détendre dans un onsen

Ultime réconfort après l’effort : se baigner dans l’une des sources thermales avec vue sur le Mont Fuji, telle que Hottarakashi Onsen. Un moment de bien-être suprême qui vous permettra de vous remémorer votre aventure sur le volcan et de mesurer le chemin parcouru...


Voir aussi : Cinq onsen avec vue sur le mont Fuji

Hottarakashi onsen à Yamanashi

Hottarakashi onsen à Yamanashi

hottarakashi onsen à Yamanashi

Une autre vue du Hottarakashi onsen à Yamanashi

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs