Le centre du patrimoine mondial du mont Fuji à Yamanashi   富士山世界遺産センター

Date de publication :
vue-fuji-hall-nord

Le Mont Fuji depuis le hall nord

entree-yamanashi-fuji-center

Le centre du patrimoine mondial du Mont Fuji Yamanashi

mont-fuji-curry

La version curry du Mont Fuji devant l'original

Fuji_Visitor_Center

Hall nord du centre du patrimoine mondial du Mont Fuji Yamanashi

Entre nord et sud

En juin 2016, la préfecture de Yamanashi inaugurait son nouveau centre du patrimoine mondial du Mont Fuji à Kawaguchiko célébrant l’environnement et la valeur patrimoniale universelle de la montagne sacrée de l’archipel. Ce nouveau musée propose une expérience muséale nouvelle grâce à de nombreux dispositifs numériques innovants. 

Au patrimoine de l’humanité

En inscrivant en 2013 le mont Fuji comme lieu sacré et source d’inspiration artistique sur la liste du patrimoine mondial, l’Unesco demandait à l’état et aux préfectures concernées des mesures de gestion et de protection supplémentaires pour l’ensemble du site. L’article 5 de la convention du patrimoine mondial stipule en effet qu’il faut « favoriser la création ou le développement de centres nationaux ou régionaux de formation dans le domaine de la protection, de la conservation et de la mise en valeur du patrimoine culturel et naturel et d'encourager la recherche scientifique dans ce domaine ». Pour la préfecture de Yamanashi, ce fut chose faite trois ans plus tard avec l’ouverture de son centre du patrimoine mondial du mont Fuji.

À lire : Fujigoko, la région des 5 lacs

Au nord, la nature à l’honneur

Toutefois, ce vaste complexe n’est pas sorti de terre ex-nihilo. Il existait déjà un centre d’études dédié au mont Fuji à Kawaguchiko depuis 1998. L’ensemble inauguré en 2016 comprend en fait un nouveau lieu d’exposition (hall sud) relié à l’ancien bâtiment (hall nord). Ce dernier a été transformé en centre des visiteurs du mont Fuji. Accessible gratuitement, ce hall nord délivre des informations sur la nature et l’environnement protégé du mont Fuji au sein du parc national Fuji-Hakone-Izu à travers plusieurs salles d’exposition et espaces évènementiels. Il abrite également la boutique du musée et son restaurant, le Lava Cafe ; l’occasion de déguster un curry à l’effigie du mont Fuji tout en profitant d’une vue grandiose sur la montagne sacrée.

Au sud, tradition et innovation

Dans le hall sud, c’est une expérience muséale dernière génération qui vous attend. Mêlant habilement des dispositifs « classiques » d’exposition, l’artisanat traditionnel et les dernières innovations numériques, le lieu parvient à créer des conditions idéales de visite pour ressentir la beauté du mont Fuji. Au centre trône le « Fugaku 360 ». Ce dôme de 15 mètres de large, en papier washi, parfaite expression de la splendeur de l’artisanat traditionnel nippon, reproduit le mont Fuji à l’échelle 1/1000. Récompensé par un « Cool Japan Award » en 2017, ce modèle porte l’ancien nom du mont Fuji : « Fugaku ». 

fugaku-360

Le Mont Fuji en papier washi

fugaku360-rouge

Le Fugaku 360 change de couleur imitant les changements de saisons

Des jeux de lumière à sa surface et des fonds sonores imitent le changement des saisons et des heures du jour pour une immersion totale. Un procédé qui n’est pas sans rappeler la plus célèbre série d’estampes d’Hokusai « Les 36 vues du mont Fuji » où le majestueux volcan se pare successivement de bleu, de brun ou de rouge. Sur les écrans disposés à l’intérieur du « Fugaku 360 » une vidéo présente sa grande valeur spirituelle comme objet de croyance et de dévotion à travers les siècles. Le second niveau du musée expose l’interaction unique entre l’homme et cet environnement (activité volcanique, changement climatique…). Citons pour finir la très belle bibliothèque conservant un fonds impressionnant d’ouvrages documentant la montagne sacrée de l’archipel. Recueil de poésies, livres d’histoire, romans, guides de voyage ; tout y est !

Voir aussi : Le musée Sumida Hokusai à Tokyo

L'orage sous le sommet du Mont Fuji

L'orage sous le sommet du Mont Fuji

appli-fuji-meguri

Pensez à télécharger l'application "Fuji meguri"

Pour une expérience numérique

Plusieurs outils numériques accompagneront votre découverte des lieux. Le premier d’entre eux est une application pour smartphones nommée « Fuji-meguri » (téléchargement préalable). Elle propose des parcours thématiques en cinq langues faisant apparaitre à l’écran des images et des commentaires explicatifs. Scanner les nombreux repères de la carte imprimée au sol sous le « Fugaku 360 » permet d’afficher du contenu supplémentaire et d’animer des objets en réalité augmentée.

Dans le même univers : Musée Teamlab à Odaiba

Dans l’espace « Fujisan sengen », vous pouvez adresser un message au mont Fuji ou aux autres visiteurs pour la postérité accompagné du sceau stylisé de votre lieu de naissance, votre date de visite et votre photo. Pouvant être lus par n’importe qui dans le monde sur le site dédié, ces messages font référence à une ancienne tradition selon laquelle les adhérents des sociétés Fuji-ko laissaient une plaquette de bois ou une bannière en tissu portant leur nom aux sanctuaires et refuges du mont Fuji après leur ascension. Et vous, quel message adresserez-vous à la montagne sacrée ?

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs