Le champ de pampas Sengokuhara   仙石原すすき草原

Date de publication :
Le champ de pampas Sengokuhara, dans la région de Hakone

Le champ de pampas Sengokuhara, dans la région de Hakone

Les "susuki" s'étendent à perte de vue

Les "susuki" s'étendent à perte de vue

Le champ Sengokuhara est idéal pour une excursion à partir de Hakone

Le champ Sengokuhara est idéal pour une excursion à partir de Hakone

L'été sur les champs de pampa de Sengokuhara, près de Hakone

L'été sur les champs de pampa de Sengokuhara, près de Hakone

La plaine dorée

Souvent omis du circuit classique de la visite de Hakone, le champ de pampas Sengokuhara attire des foules de visiteurs à l’automne lorsque ses herbes dorent le flanc Ouest du Mont Daigatake.

Le champ de pampas Sengokuhara, à l'ouest de Hakone, s’étend sur plusieurs centaines de mètres, depuis le bas du mont, côté ouest, jusqu'au bout d'une petite pente. Il est traversé par un grand chemin piétonnier. 

À chaque saison sa couleur

Ses herbes de la pampa, susuki en japonais, virent du vert vif en été, au jaune-vert en septembre et atteignent leurs plus belles teintes début novembre, avec des plantes aux tons dorés nuancés de blanc qui se balancent au gré du vent. 

Les susuki font partie des  "sept herbes de l’automne", c’est-à-dire l’une des sept plantes qui, aux yeux des Japonais, symbolise le mieux cette saison. C’est bien sûr à cette période de l’année que visiteurs et photographes affluent pour admirer le champ de pampas de Hakone.

Lire aussi : L'automne au Japon 

En hiver, les herbes brunissent puis se fanent. Au printemps, on pratique la coutume du yamayaki (littéralement "brûler la montagne"). Le champ est alors brûlé afin d’empêcher d’autres plantes de pousser. Plusieurs hectares sont enflammés et donnent lieu à un spectacle particulier, la plaine n'est alors plus que fumée.

Une plante bien utile

Les champs de pampas ont été plantés il y a très longtemps dans certaines régions du Japon car les herbes servaient à la réalisation des toits de chaume (kayabuki) et de nourriture pour la volaille. C'était le cas à Hakone où les champs de pampas de Sengokuhara avaient eux aussi été plantés pour des fonctions utilitaires. De nos jours, leur rôle n’est plus qu’ornemental. 

Promenade à travers champs 

Un large chemin traverse les champs permettant ainsi d’être au plus proche des plantes sans toutefois les abîmer. L’endroit offre également d’admirables vues sur la plaine et les montagnes avoisinantes, particulièrement spectaculaires d'octobre à novembre, lorsque la végétation environnante revêt les couleurs chaudes de l’automne.

Le site fait partie des "50 plus beaux paysages de la préfecture de Kanagawa". Il offre la possibilité de faire une promenade agréable dans un décor unique, mais attendez-vous à croiser une foule de visiteurs !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs