Fujiyoshida   富士吉田市

Date de publication :
Le sanctuaire dédié au Fuji

Le sanctuaire dédié au Fuji, Kitaguchi Hongû Fuji Sengen-jinja

Sanctuaire Fuji sengen-jinja à Fujiyoshida

Sanctuaire Fuji sengen-jinja à Fujiyoshida

Mont et merveilles

Fujiyoshida, tout près du mont Fuji, est une cité attrayante à plusieurs égards. Porte d’entrée pour l’ascension du mont Fuji, vous y trouverez des temples historiques et des activités pour tous toute l’année.

Fuji-san et pagode à Fujiyoshida

Fuji-san et pagode à Fujiyoshida durant hanami

Fujiyoshida se situe dans la préfecture de Yamanashi, au nord du mont Fuji. Cette cité est une des portes d’entrée pour le tourisme autour du mont Fuji, ainsi que pour l’ascension de ce mont sacré. L’influence du grand volcan est telle que la gare de Fujiyoshida a changé de nom pour devenir "Fujisan", nom du mont Fuji en japonais, en 2011.

Le parc Arakurayama-Sengen

Nous sommes là sur le mont Arakura, un célèbre spot pour photographes, autant pour la vue sur le Fujisan, qu’au printemps pour les 650 cerisiers qui le parsèment. L’une des images les plus connues est celle réunissant une pagode à 5 étages avec les cerisiers en fleurs et le mont Fuji en fond. La 4è édition du guide Michelin en a même fait sa couverture. 

À lire : Fuji Shibazakura Matsuri

Au pied du mont Arakura se trouve un petit temple shinto, le Arakura Fuji Sengen-jinja, fondé en l’an 705. Avec courage vous monterez les 397 marches qui vous mèneront au sommet de la pagode, d’où la phénoménale vue sur le Fuji et la ville de Fujiyoshida vous requinquera en un instant.

Kitaguchi Hongû Fuji Sengen-Jinja

Nous sommes ici dans le sanctuaire shinto dédié à la déesse du mont Fuji, le kami des eaux calmes de la montagne. Un grand cyprès du Japon et des cèdres de plusieurs siècles vous accueillent, tout comme dès l’entrée un grand torii rouge, le plus grand torii en bois du Japon, qui fera grandir votre âme d’un seul coup.

Des lanternes de pierre couvertes de mousse créent une ambiance solennelle sur le chemin du temple, encore plus si vous l’arpentez jusqu’à Yoshida-guchi, LE point de départ pour l’ascension du mont Fuji, point kilométrique 0 à 850 m d’altitude. Bien évidemment, il est aussi possible d’aller directement en voiture jusqu’à la cinquième station, à 2 305 m, mais ce serait dommage de ne pas faire l’ascension à pied comme à l’époque Edo (1603-1868). Pour les plus vaillants et sportifs quand même !


Voir aussi : Mont Fuji, jusqu'à la 5è station

Le plus grand torii rouge en bois du Japon

Le plus grand torii rouge en bois du Japon

Fujiyama Museum

Ce musée d’art a ceci de particulier qu’il n’expose que des oeuvres sur le thème du mont Fuji. Depuis des siècles, cette montagne inspire de nombreux artistes, Hokusai en tête. Qu’ils soient de la région ou de grands maîtres, retrouvez leurs oeuvres avec le modèle original en toile de fond.

Fuji Q Highland

Pour les amateurs de sensations fortes, ce parc d’attractions aux manèges étourdissants vous ravira, même si il y en a pour tous les goûts, pour petits et grands, avec le Fujisan devant vos yeux.


Lire également : 5 parcs d'attractions typiquement japonais

Mont Fuji Radar Dome museum

Mont Fuji Radar Dome museum

Mt. Fuji Radar Dome Museum

Cet équipement scientifique combiné à une station météorologique trônait durant plus de 30 ans tout au sommet du mont Fuji, à 3 776 m d’altitude. En 1999, il est démonté puis amené à Fujiyoshida pour être transformé en musée des sciences. Vous pourrez tout savoir sur son histoire, mais surtout sur les conditions climatiques et météorologiques de cette montagne.


Musées des sciences au Japon : Nagoya & Tokyo

Pour ne pas partir le ventre vide et sans avoir pris connaissance de la spécialité du coin, nous vous invitons à goûter les Yoshida no Udon, une sorte de grosse nouille de blé, que vous n’aurez aucun mal à trouver car plus de 60 restaurants la propose à la carte. En plus d’être savoureux, c’est un plat bon marché, de 250 à 500 yens le repas (de 1€90 à 3€80).


Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs