Kawaguchiko   河口湖

Date de publication :
Promenade le long du lac sur la rive nord

Promenade le long du lac Kawaguchiko sur la rive nord, avec vue sur le mont Fuji

Se lever tôt et contempler le Mont Fuji

Se lever tôt et contempler le Mont Fuji depuis les rives du lac Kawaguchi

La gare de Kawaguchiko avec en fond le Mont Fuji

La gare de Kawaguchiko avec en fond le Mont Fuji

Le téléphérique Kachi Kachi et ses mascottes le lièvre et le tanuki

Le téléphérique Kachi Kachi et ses mascottes le lièvre et le tanuki

Les splendides kimonos du maître Itchiku Kubota

Les splendides kimonos du maître Itchiku Kubota exposés à Kawaguchi

Vue sur le Fuji

Située au cœur de la région des cinq lacs et au pied du mont Fuji, Kawaguchi en offre la plus belle vue, et possède l'avantage non négligeable d'être une destination moins onéreuse que sa voisine Hakone.

Le mont Fuji vu depuis le lac Kawaguchi

Le mont Fuji vu depuis le lac Kawaguchi

Kawaguchi, un point d'observation très apprécié

À moins de 2 heures en bus de Tokyo, le lac Kawaguchi (ko signifiant "lac" en japonais) offre une vue imprenable sur le mont Fuji. Arrivé en gare, vous pouvez choisir de louer un vélo et entreprendre le tour du lac Kawaguchi (environ 20 kilomètres) afin de trouver le meilleur angle de vue pour vos photos souvenir. 

La rive nord est la plus appréciée des promeneurs, notamment lorsque les cerisiers sont en fleurs ou que les érables rougissent. Mais tout comme les plus grandes célébrités, la montagne sacrée est pudique. Elle se laisse désirer et seuls les plus patients (et les plus chanceux) pourront apprécier sa splendeur.  

À lire Vues sur le mont Fuji, 5 lieux pour mieux le voir 

Trouver le meilleur point de vue sur Kawaguchiko

Levez-vous tôt pour optimiser vos chances d’apercevoir le Fuji-san car en journée, il est fréquent qu'il disparaisse sous les nuages... Si vous souhaitez une vue panoramique, direction le mont Kachi Kachi. Cette onomatopée ferait référence à un vieux conte japonais mettant en scène un lièvre et un tanuki (le raton-laveur japonais) et renverrait au bruit des brindilles prenant feu. Pour gravir ce mont, deux options : le téléphérique ou la randonnée

  • Le téléphérique

Le téléphérique se prend à la station Kohan au sud-est du lac et coûte 700 yen (5.50€) aller-retour par adulte. En seulement trois minutes vous atteindrez la station Fujimidai et ses plateformes d'observation. Par temps clair, il est possible d'apercevoir les Alpes japonaises au loin. 

  • La randonnée

À pied, 30 minutes sont nécessaires pour atteindre la première station et 45 minutes si vous décidez de prolonger jusqu'au sanctuaire Komitake, à plus de 1 000 mètres d'altitude. Kawaguchiko est également le point de ralliement des grimpeurs du mont Fuji lors de la période estivale. De la gare, empruntez un bus qui vous mènera jusqu'à la cinquième station Fuji Subaru (appelée parfois Kawaguchiko). En une heure et pour 2 700 yen (20€) aller-retour, vous serez tout proche du sentier Yoshida trail menant au sommet du mont Fuji. Ce sentier est très fréquenté en raison de sa facilité d'accès et des nombreux gîtes jalonnant le parcours.  

Kawaguchi côté ville : entre poésie sur kimono et musique

Plus culture que nature ? La ville compte de nombreux musées dont le Musée d'Art Kubota Itchiku du nom de son créateur. Cet artiste teinturier de renom a dédié sa vie entière à recréer la technique de teinture sur kimono appelée Tsujigahana, utilisée à la période Muromachi (du 14ème au 16ème siècle). Le musée met en scène l'œuvre ultime de l'artiste-artisan : La symphonie de la Lumière, un ensemble de 46 kimonos illustrant un paysage évoluant au fil des saisons. Seuls l'hiver et l'automne ont pu être achevés avant la mort de l'artiste. Il laisse le soin à ses apprentis de compléter le tableau en y ajoutant des représentations de l'été, du printemps et de l'univers, ce qui portera la collection à 80 pièces. Autre curiosité, le parc à thème Kawaguchiko Music Forest. Prenant des airs européens, ce musée propose de découvrir des instruments de musiques automatiques d'Europe. La pièce maîtresse ? Un orgue français datant de 1905, de 5 mètres de hauteur et 13 mètres de largeur jouant toute les demi-heures !

Que ce soit pour gravir le mont Fuji ou simplement pour l'observer les pieds dans l'eau, Kawaguchiko est un endroit paisible et accueillant. Marche à pied, vélo, découverte culturelle et détente aux onsens rythmeront votre séjour dans cette ville proche de Tokyo.

Pour aller plus loin


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs