Le musée d’art Narukawa   成川美術館

Date de publication :
narukawa-museum-1

La beauté des nihonga

narukawa-museum-entree

Entré du musée d'art Narukawa

narukawa-museum-lodge

Une véritable carte postale depuis la loge panoramique du musée d'art Narukawa

Le lac Ashi à Hakone

Bateau de croisière sur le lac Ashi, avec le Mont Fuji en arrière plan

The_lake_of_Hakone_in_the_Segami_province

Le lac Ashi à Hakone. Série des Trente-six vues du Mont Fuji d'Hokusai, vers 1830. d'Hokusai

Un musée avec vue

Si vous ne devez visiter qu'un seul musée parmi la vingtaine que compte la ville, le musée Narukawa devrait figurer sans nul doute en haut de votre liste. Situé à 3 minutes à pied du débarcadère de Motohakone-ko, la halte au musée Narukawa s'insère parfaitement dans la traditionnelle boucle de visite d'Hakone.

Nihonga du XXème siècle

Petit mais époustouflant, ce musée privé, inauguré en 1988, présente plus de 4 000 œuvres nihonga du XXème siècle ; certaines représentant les environs : le mont Fuji, le lac Ashi et Hakone. Ces chef d’œuvres nihonga sont la propriété du collectionneur Minoru Narukawa. La visite de cette institution constitue une parfaite introduction au nihonga contemporain pour tout novice en la matière. En outre, la plupart des salles comptent des textes en anglais ce qui vous permettra d'appréhender au mieux cet art. Le nihonga est la peinture japonaise traditionnelle qui utilise essentiellement des pigments naturels, des minéraux, de la nacre de différents coquillages, de l’encre de Chine, des feuilles d’or ; une technique que le musée s'attache à expliciter au mieux aux visiteurs.

Lire : Le musée d'art Okada

Les collections

Le musée compte un ensemble unique de 200 pièces de Kyujin Yamamoto (1900-1986). Récipiendaire de l’Ordre du Mérite Culturel en 1977, il est particulièrement reconnu pour ses paysages empreints de lyrisme. Les œuvres d'un autre grand maître du nihonga contemporain, Reiji Hiramatsu, figurent dans les collections. Né en 1941, ce grand admirateur de Claude Monet, utilise les pigments minéraux les plus précieux pour magnifier la lumière de ses tableaux et paravents. 

Au premier étage, les œuvres d'une douzaine d'artistes d'après-guerre dont celles d'Ikuo Hirayama (1930-2009) sont mises en évidence. Les artistes d'après-guerre ont su insuffler un souffle nouveau au nihonga ; rompant avec les compositions traditionnelles et explorant les nombreuses possibilités offertes par la couleur. Au second étage, deux salles sont consacrées respectivement à Kazuyuki Futagawa et Tsunenobu Namiki. Les paysages aux détails si réalistes de Kazuyuki Futagawa sont sidérants. L'odeur des cèdres centenaires de l'île de Yakushima dépeints sur quatre panneaux est presque palpable. Les sublimes laques contemporaines de Tsunenobu Namiki sont exposées dans une seconde salle tout comme une vitrine présentant la technique de la laque et les matériaux employés.

Prenez de la hauteur

Perché sur une colline surplombant le lac Ashi, le musée offre une vue splendide par temps clair sur le mont Fuji ; un véritable décor de carte postale ! Depuis sa loge panoramique, vous serez en mesure d'immortaliser votre venue au musée en réalisant la parfaite photo souvenir d'Hakone : le lac Ashi, le torii vermillon du temple Hakone-jinja et le majestueux mont Fuji à l'arrière-plan. Vous pourrez également y admirer des œuvres de l’artiste verrier Koji Ishii. Le café du musée est une halte parfaite pour se détendre en fin de visite. Celui-ci propose des produits et une carte de saison. La vue sur le lac et la forêt environnante y est appréciable à toute époque de l'année.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs