Odawara   小田原

Date de publication :
Le chateau d'Odawara au crépuscule

Le chateau d'Odawara au crépuscule

Vue du parc du chateau d'Odawara depuis le donjon

Vue du parc du chateau d'Odawara depuis le donjon

Le donjon du chateau d'Odawara

Le donjon du chateau d'Odawara

Escapade au château

Odawara, ville côtière de la baie de Sagami, dans la préfecture de Kanagawa, est souvent délaissée au profit de sa voisine Hakone. Pourtant, son château au parc fleuri et son bord de mer en font une ville agréable à visiter.

À seulement 35 minutes de Tokyo en Shinkansen, le train grande vitesse japonais, le château d’Odawara est le plus proche château avec un donjon de la capitale.


Un peu d’histoire

Odawara, comme l’atteste l’existence de son château, fut une ville importante et elle fut même le centre économique et politique de la région du Kantô tout au long du XVIème siècle grâce au clan Hôjô. C’est au début du XVème siècle que le fondateur du clan, Hôjô Sôun (1432-1519, de son vrai nom Ise Shinkurō, renommé Hôjô Sôun à titre posthume), conquit les terres de la province de Sagami. Il y assît son pouvoir en s’accaparant du château d’Odawara et l’étendit à toute la région du Kantô.

Durant l’époque Sengoku, l'ère des "provinces en guerre" (1450-1573), le château d’Odawara fut le théâtre d’évènements historiques de grande importance. En 1590, Hideoshi Toyotomi, assiège le château pour la troisième fois et fini par vaincre le clan Hôjô et réunifier le pays.


Le château d'Odawara

Septième plus grand château du Japon et intégré en 2006 dans la liste des "cent châteaux japonais remarquables" de la Fondation des Châteaux Japonais, Odawara-jô connut bien des vicissitudes.

Construit en 1447, il devient un château fortifié au cours du règne des Hôjô. Détruit par un tremblement de terre en 1703, il fut reconstruit dès 1706. À l‘ère Meiji (1869-1903) le donjon et plusieurs bâtiments furent démontés et vendus. Le reste fut anéanti lors du Grand séisme du Kantô de 1923, tout comme la villa impériale qui avait été construite à l'intérieur du domaine du château.

En 1938, Odawara-jô fut déclaré "Monument historique National", et on entrepris des travaux de rénovation. En 1950, des réparations furent faites et on aménagea un parc autour des fondations du donjon. Ce dernier, reconstruit en béton en 1960, comprend quatre étages. 

À l’intérieur, documents et peintures retracent l’histoire du château et divers objets sont exposés, tels de la vaisselle, des sabres ou encore des armures de guerriers de l’époque.

Le quatrième étage est entouré d’une plate-forme d'observation d’où l’on a une vue sur les montagnes, la mer et par temps clair, sur la péninsule de Bôsô.

Le chateau d'Odawara au crépuscule

Le chateau d'Odawara au crépuscule

Une fois le donjon reconstruit, plusieurs autres travaux de reconstruction ont été entrepris et les trois portes principales ont été reconstituées : la porte Tokiwagi en 1971, la porte Akagane en 1997 celle d’Umade en 2009. 

Le parc du château, Odawara Joshi-koen, est célèbre pour ses pruniers et cerisiers en fleur ainsi que pour ses azalées et sa glycine. Il abrite également le musée historique du château d'Odawara, un musée historique et culturel de la ville et un petit parc d’amusement pour les enfants.


Le bord de mer 

La plage principale d’Odawara est nommée Miyukinohama (littéralement "plage de la visite impériale") en souvenir de la visite l’Empereur Meiji en 1873. Située à une vingtaine de minutes de marche de la gare d’Odawara, c'est une longue plage de galets qui attire baigneurs et pêcheurs.

Le pont Blue Way Bridge à  Odawara

Le pont Blue Way Bridge à Odawara

Kamaboko

Kamaboko

Près du pont Odawara Blue Way Bridge, le port de pêche fournit la ville en poissons frais que l’on peut déguster dans les nombreux restaurants du centre mais aussi autour du port. 

Odawara est également célèbre pour son "kamaboko" , une pâte de poisson blanc cuit à la vapeur, mélangé à du blanc d’œuf, similaire au surimi et souvent vendu en forme de demis-cylindres roses ou blancs. D'ailleurs, non loin de la mer, le petit musée Suzuhiro Kamaboko propose des ateliers de confection de pâtés de poisson. Le musée se trouve sur la ligne de Hakone Tozan, gare de Kazamatsuri, à environ 10 minutes de la gare d' Odawara. Il est ouvert tous les jours de 9h à 17h.

Enfin, depuis octobre 2017, l’observatoire d’Enoura un complexe artistique surplombant la mer, est venu enrichir le patrimoine culturel d’Odawara.

enoura-observatory-stage

La vue sur la baie de Sagami est à couper le souffle

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs