Les meilleurs randonnées à Hakone

Date de publication :
La vue du Mont Fuji depuis le Mont Komagatake.
Départ du Hakone Kyu Kaidô

Départ du Hakone Kyu Kaidô

La route historique du Tôkaidô

La route historique du Tôkaidô faite de gros pavés dans la montagne

Chemins mythiques et paysages grandioses

Hakone fait partie du parc national Fuji-Hakone-Izu dans la préfecture de Kanagawa. A moins de deux heures de train de Tokyo, l’endroit est apprécié pour ses onsen, ses vues sur le mont Fuji et ses paysages grandioses. Découvrez avec nous ses principaux chemins de randonnée, que vous soyez un randonneur averti ou un simple promeneur, vous trouverez sans doute votre bonheur. Ces randonnées peuvent se faire au printemps, en été et à l’automne mais l’automne est la saison privilégiée pour ses feuillages dorés et rouges et son ciel bleu. Certaines d'entre elles sont destinées aux bons randonneurs avec du matériel approprié.

La route du Tôkaidô : Hakone Kyukaido

La route du Tôkaidô reliait Kyoto à la ville d'Edo (le nom de Tokyo jusqu’en 1868). Elle était empruntée par toutes sortes de gens tels les pèlerins, les moines, les commerçants et les daimyo, qui, sous le règne des shoguns Tokugawa, devaient se rendre une fois tous les deux ans dans la capitale. Aujourd’hui, de nombreux Japonais entreprennent de parcourir cette route, ne faisant en général qu’une étape à la fois (soit environ 32km). Hakone fut une étape importante sur cette route. C’était le dernier poste frontière avant la capitale et ce passage était redouté pour sa difficulté et sa dangerosité. 

De nos jours, il est possible d’avoir un aperçu de ce qu’étaient les chemins en empruntant les sentiers de Hakone Kyukaido, (l’ancienne route du Tôkaidô).

Le chemin le plus facile et le plus court est celui qui relie Hakone-Machi à Moto-Hakone (au bord du lac) via les bâtiments de l’ancien poste-frontière reconstitué (Hakone Sekisho) et le "chemins des cèdres", un sentier pavé au milieu de cèdres dont certains datent de l'époque d'Edo (1603 - 1868). Cela ne prend qu’une petite demi-heure. On peut continuer à marcher au bord du lac Ashi pour se rendre au sanctuaire de Hakone.

Les plus courageux peuvent marcher de Hakone-Yumoto (où se trouve la gare) jusqu’à Moto-Hakone via le vieux quartier de Hatajuku. Ce chemin est très fréquenté en automne pour ses feuillages. En route, il est possible de se désaltérer, comme les marcheurs d’autrefois, dans l’ancienne maison de thé Amazake Chaya.

Les fumeroles de Owakudani

La situation à Owakudani à la fin juin 2015. Elle reste actuellement identique.

Hakone Sekisho

Hakone Sekisho, point de contrôle final

La rive ouest du lac Ashi (Ashinoko)

Un sentier long de plus de dix kilomètres permet de longer le lac Ashi en pleine forêt, loin de la route. Après avoir traversé l’écluse de Kojiri, on peut marcher tout le long de la rive Ouest d’Ashiniko, qui comprend deux jolies plages de sable naturelles. A une vingtaine de minutes de l’écluse de Kojiri, se trouve celle de Fukara, qui servait à irriguer l’eau dans la région il y a 350 ans. 

Une promenade agréable mais pas toujours facile, avec des montées et des descentes parfois impressionnantes. 

On Ya de splendides vues sur la rive d’en face, notamment sur le mont Komagatake et le sanctuaire de Hakone. Ici, la nature est reine et plantes et oiseaux sauvages agrémentent la promenade qui s’étend sur 11,5km. Il faut compter environ 4 heures de marche.


Owakudani 

Owakudani signifie "la grande vallée bouillonnante". Il s’agit d’une vallée volcanique avec des émanations de soufre. Attention : l’émanation assez fréquente de gaz toxiques entraine la fermeture du site et des chemins de randonnées qui y donnent accès. Renseignez-vous avant de partir.

Le parcours, faisant 7,2 km, part de la station du téléphérique Togendai, passe par le Hakone Visitor center (où on peut obtenir des informations sur les chemins de randonnée et autres) et continue jusqu’à Owakudani. C’est une promenade assez aisée que l’on peut faire en famille (compter environ 2h30 de marche).


Le parcours des monts Kamiyama et Komagatake 

C'est un chemin de randonnée qui passionnera les amateurs de géologie puisqu’il passe à travers un environnement né d’éruptions volcaniques. On y découvre aussi une flore abondante ainsi que des forêts. Il mène d’Owakudani au Mt. Kamiyama, le point le plus élevé de Hakone,  puis au mont Komagatake. De là, on a de magnifiques vues sur le lac Ashi qui s’étend au loin et, par beau temps, sur le mont Fuji. La descente du mont Komagatake se fait par le téléphérique.

Ce chemin est déconseillé aux novices et il est recommandé de se munir de matériel pour l’escalade et de ne pas oublier d’emmener de l’eau et quelques provisions. On peut parcourir les 4,5 km en environ 2h30 de marche. 


Le mont Kintoki

Le mont Kintoki (1 212 mètres d’altitude) est lié à la légende de Kintaro, un héros du folklore japonais, et son ascension est l’un des parcours de randonnée les plus populaires de Hakone. Une fois arrivé.e au sommet, on a des vues splendides sur le lac Ashi, la vallée de Hakone, Owakudani et le mont Fuji. 

Plusieurs chemins mènent au sommet. Le plus populaire est celui qui part du sanctuaire Kintoki tandis que la descente se fait par le passage d’Otome ou celui de Yagurasawa. Les plus aventureux préfèrent faire l’ascension en traversant le passage de Yagurasawa Pass ou celui d’Ashigara. 

Au sommet, outre le panorama, deux maisons de thé récompensent les marcheurs de leurs efforts. L’ascension peut se faire en 2h30 environ (4,6 km). Il est conseillé d’emporter de l’eau et d’avoir du matériel de randonnée. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs