Brasserie Nadagiku Shuzo   灘菊酒造

Date de publication :
Chez Nadagiku Shuzo, le saké est une affaire de famille !

Chez Nadagiku Shuzo, le saké est une affaire de famille !

La façade de la brasserie de saké Nadagiku Shuo, à Himeji.

La façade de la brasserie de saké Nadagiku Shuo, à Himeji.

Grand cru

Au sud de la ville, cet ancien producteur de saké propose de partager son savoir-faire, et de déguster le résultat !

La plaine de Harima est fière depuis longtemps de son nihonshu, un saké (alcool de riz) d'excellente réputation. C'est en effet dans la région (aujourd'hui préfecture du Hyogo, dont Kobe est la capitale et Himeji l'une des principales métropoles) que pousse principalement le Yamada Nishiki, l'une des variétés de riz qui produit les meilleurs sakés.

Les environs de Himeji comptent une vingtaine de brasseries anciennes, dont Nadagiku Shuzo, entreprise familiale qui a ouvert ses installations au public il y a une vingtaine d'années.

Des visites (avec dégustation) sont organisées plusieurs fois par jour, permettant de voir à la fois le processus actuel de fabrication de l'alcool national nippon, et d'anciens ustensiles utilisés jusque dans les années 1950.

Nadagiku Shuzo propose naturellement une boutique pour les amateurs, avec des bouteilles des quatre grandes catégories de saké (dont du Daiginjo, le meilleur) et Maegura, un restaurant spécialisé dans le suminabe (marmites de viandes et légumes chauffées au charbon) et les recettes au tofu.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs