Le donjon du Himeji-jô   姫路城の 天守閣

Date de publication :
Estampe décrivant la construction du donjon du Himejijô.

Estampe décrivant la construction du donjon du Himejijô.

Le chateau de Himeji

Le donjon du château de Himeji semble n'avoir que 5 étages, mais en comprend un caché.

Le Saint des saints

Il surplombe l'ensemble du célèbre château et défie l'assaillant. Mais gravir les six étages du donjon du Himeji-jô demande de bonnes jambes.

L’ennemi n’était pas censé parvenir jusqu’à lui : le donjon est la pièce maîtresse de tout château japonais, et le point de retranchement si jamais murailles et douves n'ont pas su retenir un assaut. Juché sur une colline basse, celui de Himeji se voit de loin et se révèle très imposant lorsqu'on y parvient. 

Formé d'un ouvrage principal et de trois structures secondaires, tous reliés entre eux, des tours de guet, des portes, des astuces défensives (meurtrières, mâchicoulis) assurent sa défense.

On se déchausse pour visiter sa tour principale (Dai-Tenshu), dont on voit cinq étages depuis l'extérieur mais qui en compte en réalité six (un même bloc accueille les deux derniers). L'ascension n'est pas aisée, les escaliers très abrupts ayant été faits de manière à ralentir la progression des assaillants. Au premier étage : un musée de l'arsenal des troupes, comprenant armures, sabres et fusils japonais copiés sur des modèles européens. Vue imprenable depuis le dernier étage sur la ville de Himeji et la mer intérieure par beau temps.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Correction

Plus de musée de l'arsenal au premier étage, rien que 5 étages vides dans la tour.