Jardin Kôko-en   好古園

Date de publication :
Le Kôko-en à l'automne, quand rougissent les feuilles d'érables.

Le Kôko-en à l'automne, quand rougissent les feuilles d'érables.

15 variétés de bambou sont plantées dans le Take no niwa du jardin Kôko-en.

15 variétés de bambou sont plantées dans le Take no niwa du jardin Kôko-en.

Neuf en un

A l'ouest du château, une zone qui accueillait autrefois les appartement du seigneur et de sa garde rapprochée est aujourd'hui un somptueux jardin.

C'est en 1992 - pour célébrer le centenaire de la commune de Himeji - qu'a été inauguré le Kôko-en, projet naturaliste et esthétique très ambitieux tant par sa superficie (3,5 ha) que par sa volonté de refléter dans neuf jardins distincts les beautés de l'ère Edo.

La visite commence par le vaste Oyashiki no niwa, "jardin de la résidence", avec son lac et son pavillon-restaurant, le Kassuiken. Puis on déambule dans les espaces aménagés avec minutie, dédiés l'un aux bambous, l'autre aux pins, un troisième aux fleurs.

L'un d'entre eux rend hommage à l'un des grands styles de jardins japonais : le jardin de thé. C'est dans ce Cha no niwa que l'on peut assister à une cérémonie du thé, dans la maison Sôju-an.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Superbe

Pour y être allé, au printemps de l’année dernière, avec ses multiples floraisons, je pensais en y retournant en automne être moins émerveillé. Quel choc de couleurs, bleu du ciel, jaunes, rouges, verts, c’est magnifique. J’y retournerai sûrement sous la neige.

Superbe

Pour y être allé, au printemps de l’année dernière, avec ses multiples floraisons, je pensais en y retournant en automne être moins émerveillé. Quel choc de couleurs, bleu du ciel, jaunes, rouges, verts, c’est magnifique. J’y retournerai sûrement sous la neige.

Tres Beau Jardin

Je suis fasciné par la beauté du jardin et le superbe travail des jardiniers pour garder l'image intacte des scènes naturelles des divers jardins. Un grand merci à ces hommes pour cette belle maîtrise de l'art horticole naturel. PHS

Un rêve de jardin

Sans la plus belle surprise de ce voyage au pays des beaux jardins et de l'art horticole, un grand respect pour ces jardiniers qui savent donner aux végétaux la splendeur dans la maîtrise de l'aménagement et de la mise en beauté des scènes très naturelles et soignées, Merci pour ce beau travail dans le respect des plantes. A bientôt