Le festival Betcha d’Onomichi   ベッチャー祭り

Date de publication :

Terreur chez les bambins

Chaque année, du 1er au 3 novembre, les rues de la charmante ville portuaire d’Onomichi résonnent du son des flûtes et des tambours, des clameurs des porteurs de mikoshi et ...des pleurs des petits enfants, terrorisés par trois "démons", lors du festival Betcha.

Le festival Betcha ou Betcha matsuri d'Onomichi a été désigné Bien culturel folklorique. Des chars mikoshi et des personnages déguisés en démons défilent dans les rues de la ville, pour porter bonheur aux habitants.

Des rites contre la maladie

Il est dit que cet étrange festival vit le jour en 1808, alors qu’une épidémie sévissait à Onomichi.  Afin de l’enrayer, le seigneur des lieux demanda aux sanctuaires shintô de la ville de pratiquer des rites de purification pendant deux nuits et trois jours. 

Lire : Setsubun, la fête du printemps

Pour apaiser les dieux, des mikoshi (sanctuaires portatifs) seraient promenés à travers les rues et trois démons mèneraient une procession afin d'effrayer  les mauvais esprits.

Trois démons mènent la danse

Ils sont donc trois. Trois hommes dissimulés sous les masques des trois démons : betashôki et soba. Armés de bâtons, ils  poursuivent les passants et les tapotent sans relâche, notamment les petits enfants, afin que leurs coups de bâtons (à l’origine, il s’agissait d’un fouet en bambou appelé sasara) leur apportent chance, protection et même intelligence

Lire aussiNakizumô matsuri

Cette croyance populaire ravit les parents –tout heureux de cette aubaine- mais terrorise leur progéniture. Les rires des adultes se mélangent donc aux hurlements de terreur des bambins...

Programme des événements

Le soir du 1er novembre, à partir de 18 heures a lieu la procession de mikoshi. 

Lenovembre, à partir de 11 heures, rituels au sancuaire shintô Ikkyu.  À 17h30, concerts et tambours japonais : betcha taiko.

Le 3 novembre, procession à travers la ville de 8 heures à 18 heures.

Tous les jours, les démons sévissent!

Découvrez aussi : Monstres et fantômes japonais

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs