Kurahashi   倉橋島

Date de publication :
Port de Kurahashi

Port de l'île de Kurahashi.

Sanctuaire Katsuragahama

Entrée du sanctuaire Katsuragahama.

L'île aux 500 pins

Au sud d’Hiroshima, une superbe plage à la réputation légendaire accueille loin du béton et de la cohue, les visiteurs de Kurahashi.

Seconde plus grande archipel de la mer intérieure de Seto, Kurahashi, éclipsée par la notoriété de l’île voisine de Miyajima, offre à ses visiteurs des paysages sauvages loin de la foule.

L’île de 69km² doit aujourd’hui sa réputation à ses parcs à huîtres (plat populaire de la région) et ses plages magnifiques. Parmi elles, la populaire Katsuragahama. Cette plage historique comptant parmi les plus belles du pays et immortalisée dans un poème du Manyôshû, attire les touristes avec son sable blanc et sa petite forêt de pins, 500 au total selon la légende. Il raconte le départ depuis Katsuragahama, d'un envoyé diplomatique japonais vers la Corée en 736. Non loin de là, un immense torii s'élève, conférant à l'endroit un caractère sacré. Il marque l’entrée du sanctuaire Katsuragahama.

Au musée Nagato, ancien nom de l'île, on découvre ce qui fut autrefois l'activité principale de Kurahashi : la construction navale. Il abrite entre autres, la réplique d'un navire destiné à transporter les émissaires japonais jusqu'en Chine entre le VIIème et le IXème siècle. 

Kurahashi fusionne depuis 2005 avec la ville côtière de Kure. Entre elles : le flamboyant et ingénieux pont Ondo. Afin de ne pas bloquer le trafic maritime, les architectes ont donné de la hauteur au pont en imaginant de chaque côtés, deux routes en spirales par lesquelles les voitures accéderaient.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs