Marina Hop   マリーナホップ

Date de publication :
Marina Hop

L'entrée du Marina Hop.

Marina Hop

Grande roue du Marina Hop.

L’Atlantide retrouvée

Si la cité sous-marine perdue avait son aire de divertissement, Marina Hop n’y ferait pas pâle figure.

Couleurs pastel, musique doucereuse des années 1950 et hop ! Un saut dans le passé. Délicieusement rétro, ce centre commercial facilite l’allègement du porte-monnaie, les réalités paraissant bien éloignées de ses allées pavées dignes du littoral américain. Modelé sur la ville de Miami d’il y a plus de soixante ans, Marina Hop séduit surtout par ses beaux décors. La « promenade fleurie », depuis l’arrêt de bus jusqu’à l’arche d’entrée, accueille les visiteurs par de multiples arrangements floraux délicats, non sans charme. 

Le plaisir d’observer le front de mer assis à la terrasse d’un restaurant de friture, par un bel après-midi, vaut de beaucoup les énièmes chaînes de boutiques des galeries commerçantes. Au restaurant Zauo, les clients choisissent eux-mêmes le poisson qu’ils souhaitent dans leur assiette depuis l’aquarium à l’entrée de la salle. Après la dégustation, les parents peuvent laisser leurs enfants profiter de la zone d’amusement où de multiples activités, du cirque à un tour sur la grande roue, leur sont proposées. Enfin, Marina Hop joue aussi le rôle de port où des petites embarcations emmènent les curieux à destination de Miyajima dont, par temps clair, le fameux torii (portail) flottant peut être aperçu depuis les quais.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs