Le musée et les jardins de Shinshoji Zen   神勝寺

Date de publication :
Jardin du Shinshoji

Jardin du Shinshoji

Sur les pas d'un apprenti moine zen

Plonger dans une ambiance zen sans pour autant parcourir l'enceinte sacrée d'un temple : voici ce que propose le Shinshoji Zen Museum and Gardens.


Situé dans la préfecture de Hiroshima, à Fukuyama, le Shinshoji zen offre bien plus qu'une simple visite de temple ou de jardin. Ce complexe, ouvert en septembre 2016, invite le visiteur à découvrir tous les moments qui rythment la vie des moines bouddhistes de la branche zen. Ainsi, les bâtiments anciens et contemporains typiques d'un monastère zen traditionnel sont reliés entre eux par des espaces paysagers japonais. Un cadre idéal pour une balade ponctuée par de nombreuses activités.

L'art du bâti

Une fois passée la porte monumentale, le visiteur est naturellement dirigé vers le Shodo, le centre d'information des visiteurs et le bureau du temple. Bien qu'étant une construction moderne, ce bâtiment étonne par son allure rudimentaire. Construit par l'architecte et historien Terunobu Fujimori, le Shodo est un savant mélange de terre et de bois de pin. Son toit de chaume, recouvert de plaques de cuivre ondulées à la main, donne l'étrange sensation que le bâtiment tout entier est vivant. Pour parfaire l'ensemble, un véritable pin coiffe le sommet de la construction. Ce bâtiment brut mais chaleureux aiguise la curiosité du visiteur qui ira alors de surprise en surprise.

Bateau flottant

La visite se poursuit par la découverte de l'ovni architectural réalisé par l'agence SANDWICH Inc, le Kohtei. Ce bâtiment de dix mètres de hauteur en forme de bateau semble flotter sur une mer de cailloux en contrebas. Entièrement construit en bardeaux de bois, le Kohtei est un pavillon artistique qui renferme une installation du talentueux Kohei Nawa, sculpteur incontournable de la scène artistique contemporaine. Si l'eau est absente sous le bâtiment, elle s'invite pourtant à l'intérieur pour former un océan envoûtant le visiteur par le jeu des reflets dansant à sa surface.  

Kohtei

Kohtei

Dégustation de thé

Après cette parenthèse poétique, le visiteur se délectera d'un thé matcha accompagné de wagashi, les pâtisseries japonaises, au Shuroken. Ce pavillon de thé fut construit par le spécialiste Masao Nakamura, selon les plans de la très célèbre maison de thé Zangetsu tei de Kyoto, détruite en 1788. Le petit plus du pavillon : son roji, ce jardin à l'agencement spécifique indissociable du rituel accompagnant la dégustation du thé. Les portes du Shuroken sont ouvertes de 10 heures à 16 heures, sans interruption. Le Gakuin, situé près de l'entrée du parc, propose également une dégustation de thé sencha accompagné de yudofu, du tofu chaud.

À lire aussi : Chashitsu, le pavillon de thé

Repas typique

Après ces quelques mises en bouche, direction le Gokando pour le déjeuner. Ce bâtiment fait office de kuri ou cuisine pour les moines bouddhistes. Ici, les visiteurs expérimenteront le repas des moines de la branche zen Rinzai : des udon plongées dans de l'eau chaude et accompagnées d'un ensemble de cinq bols emplis de condiments pour agrémenter les nouilles. Le restaurant est ouvert de 11 heures à 14h30 et le repas coûte 1 000 yen (environ 7,50€).

Méditation zazen

Méditation zazen

Immersion totale

La visite du site peut se faire librement mais le Shinshoji Zen propose également un programme sur une journée permettant une immersion plus intense dans la culture zen. Moyennant 4 600 yen (environ 35€), le visiteur pourra participer à une séance de méditation zazen, dans le hall principal appelé Hondo. Après le repas servi au Gokando, l'apprenti moine zen retournera dans ses quartiers pour entreprendre une séance de copie de soutras (shakyô en japonais). La journée se termine par une dégustation de thé au Gakuin. Ces activités sont accessibles indépendamment les unes des autres. Comptez alors 600 yen (environ 4,50€) pour une heure de méditation et 1 000 yen pour 40 à 80 minutes de copie de soutras.

Repos du moine

Après cette journée riche en découvertes, le Yokushitsu, un rotenburo (onsen en extérieur) aux eaux cristallines, vous invitera à prendre un peu de repos. Cet instant fait également partie intégrante de la pratique quotidienne des moines zen. Il permet de purifier son corps et son esprit de toutes les impuretés accumulées dans la journée. Cet onsen est ouvert de 10 heures à 16 heures et le prix est de 800 yen (environ 6€) par adulte.

Le site du Shinshoji Zen Museum and Gardens comporte bien d'autres curiosités à découvrir, notamment la collection Hakuin dévoilant les œuvres peintes et calligraphiées du moine zen Hakuin Ekaku. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs