Tôkasan festival   とうかさん大祭

Date de publication :
Yukata au festival Tôkasan

Jeunes filles en yukata lors du festival Tôkasan.

Lanternes de matsuri

Lanternes du festival Tôkasan.

L’été en kimono

A Hiroshima, le port du yukata (kimono de coton léger) se réglemente depuis quatre cents ans. Chaque année pour célébrer le retour de l'été et de cette tenue, un grand festival a lieu : le Tôkasan.

Les fêtes saisonnières tiennent une place importante au Japon. Des festivals très populaires divertissent un peu partout les Japonais et notamment à Hiroshima. Ici, l'un des trois plus importants événements célèbre l'arrivée de l'été à travers le yukata. Historiquement, à partir du premier week-end de juin, ces kimonos en coton léger envahissent la ville. Et tout particulièrement le quartier autour du temple de Enryuji, protecteur du festival.

A cette période, pas encore le solstice d’été mais peu importe, le Tôkasan anime les rues avec des stands, des petits jeux comme des chamboul’tout. Des centaines de personnes paradent en yukata et parcourent la périphérie du temple. Un peu partout des scènes se montent et des musiciens font de l’animation. Les habitants et les touristes accueillent la nouvelle saison en dansant.

Bien évidemment, la gourmandise gagne toujours dans la course à la popularité. Les échoppes les plus courues ? Celles proposant à la dégustation des petites brochettes à manger sur le pouce. Entre les spécialités locales comme les huîtres cuites ou les glaces pour les plus gourmands, le choix est varié.

Le festival se déroule non loin du célèbre Parc du mémorial de la paix, un endroit pour une petite promenade digestive après avoir succombé à l’effervescence du Tôkasan.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs