La vallée de Taishaku   帝釈峡

Date de publication :
Le Lac Shuiryuko dans la vallée de Taishaku

Le Lac Shuiryuko dans la vallée de Taishaku

Vallée de Taishaku aux couleurs d'automne

Vallée de Taishaku aux couleurs d'automne

Excursion dans la vallée de Taishaku, préfecture d'Hiroshima

Excursion dans la vallée de Taishaku, préfecture d'Hiroshima

Pont naturel creusé dans la roche, vallée de Taishaku

Pont naturel creusé dans la roche, vallée de Taishaku

La vallée du bouddha impérial

Située dans la préfecture d'Hioshima, au cœur du parc quasi national de Hiba Dogo Taishaku, la vallée de Taishaku est une ravine de 18 kilomètres de long.

Excursion dans la vallée de Taishaku, préfecture d'Hiroshima

Excursion dans la vallée de Taishaku, préfecture d'Hiroshima

Au fil de la vallée

La vallée de Taishaku est une ravine, créée par l'érosion de structures karstiques dans les hauts plateaux Kibi kogen du parc quasi national Hiba Dogo Taishaku. Ses paysages sont façonnés par de nombreuses falaises, grottes, rivières et chutes d'eau. Parmi les attractions principales de la vallée, vous pouvez visiter l'ancien temple Taishakuten Eimyo-ji. Ce temple est consacré à la divinité Taishakuten (Śakra ou Indra), qui a donné son nom à la vallée.

Lire : Les gorges de Sandankyô

Le temple Taishakuten Eimyo-ji

Fondé en 709 par le moine Gyoki, le temple Eimyo-ji est dédié à Taishakuten, dieu gardien du bouddhisme. Le bâtiment principal et ses gravures de style Azuchi Momoyama (1568-1600) sont tout à fait remarquables. En automne, le feuillage rouge aux abords du temple donne un effet encore plus mystérieux à l'endroit. 

Lire aussi : Le statuaire bouddhique au Japon

Une promenade est possible au départ du temple Taishakuten Eimyo-ji. Au pied du mont Sekiun, vous pourrez admirer les grottes Sai no Kawara, creusées dans la roche calcaire par la rivière Taishaku. À l'entrée des grottes, des galets sont empilés par les parents ayant perdu un jeune enfant, afin que celui-ci repose en paix. Vous pouvez apercevoir l'intérieur de ces grottes de nuit, même sans illuminations, ce qui renforce l'aspect mystique des paysages de la vallée. Ne manquez pas les ruines Yosekura Iwakage, d'où de nombreux objets datant de l'ère Jomon (de 14 000 avant J.C. à 400) ont été exhumés, ainsi que les grottes calcaires Hakûndo.

Shakuten (Śakra) à gauche et Bonten (Brahma) à droite

Shakuten (Śakra) à gauche et Bonten (Brahma) à droite

Le temple Taishakuten Eimyo-hi, dans la vallée de Taishaku (préfecture d'Hiroshima)

Le temple Taishakuten Eimyo-hi, dans la vallée de Taishaku (préfecture d'Hiroshima)

Vallée de Taishaku, Hiroshima

Vallée de Taishaku, Hiroshima

L'autre attraction de la vallée de Taishaku est le pont On-bashi. S'élevant à 40 mètres de hauteur, il se déploie sur une longueur de 90 mètres. Il est considéré comme l'un des trois plus grands ponts naturels du monde et est également désigné monument naturel du Japon. Du printemps à l'automne, profitez d'une promenade dans la vallée, à bord d'une charrette attelée à des chevaux. Notez qu'il est également possible de louer des vélos.

À découvrir : Le mont Hiba

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs