Visiter Kure   呉市

Date de publication :
Le port de la ville de Kure

Le port de la ville de Kure

Un port naval historique

À une heure d'Hiroshima, découvrez la ville portuaire de Kure. Ancienne base navale lors de la seconde guerre mondiale, l'industrie y est toujours vivante aujourd'hui.

La base navale de Kure vue de nuit

La base navale de Kure vue de nuit

Kure, le long de la mer de Seto

Kure, le long de la mer de Seto

Kure est aujourd'hui encore un port naval actif

Kure est aujourd'hui encore un port naval actif

Le musée maritime de Kure

Le musée maritime de Kure

Une ville liée à l'Histoire

Installée le long de la mer de Seto, à une heure au sud-ouest d'Hiroshima, la ville de Kure compte environ 220 000 habitants. Elle est la troisième plus grande ville de la préfecture en nombre d'habitants. C'est aussi le lieu de construction cuirassé Yamato. Saviez-vous que c'est l'ingénieur du Génie maritime français, Louis-Émile Bertin (1840-1924) , qui choisit la ville de Kure pour l'emplacement du grand arsenal d'Hiroshima Kure, dans la mer intérieure ? Kure est alors le centre naval du Japon en pleine Seconde Guerre Mondiale. Avant la fin de la guerre, la ville est aussi la cible des bombardements américains. Aujourd'hui encore vous pourrez y voir de nombreuses usines et chantiers navals. 

Lire : L'histoire d'Hiroshima

Dans ce recoin du monde

Dans le dernier film d'animation du réalisateur japonais Sunao Katabuchi, Dans un recoin de ce monde (Kono sekai no katasumi ni)(2016), l'action se déroule à Hiroshima et Kure. L'héroïne, Suzu, eménage chez sa belle-famille dans la ville portuaire en 1944, alors que la guerre fait rage. En 1945, Kure fait l'objet de bombardements à répétition entre avril et août, puis survient la tragédie d'Hiroshima, le 6 août. Pendant quatre ans, le réalisateur a mené des recherches historiques, grâce aux archives, écrits et plans des lieux de l'époque où se déroule l'action. Ainsi, les lieux et les dates y sont traités avec précision.

Lire aussiDans un recoin de ce monde (2016) de Sunao Katabuchi

Suzu, l'héroïne du film d'animation "Dans un recoin de ce monde"

Suzu, l'héroïne du film d'animation "Dans un recoin de ce monde"

À voir à Kure 

Aussi appelé le musée du Yamato en référence au plus gros cuirassé de l'histoire nippone, le musée maritime de Kure renferme l'histoire de l'industrie navale de la ville, symbolique de l'entrée du pays dans l'ère Meiji (1868-1912) et dans l'industrialisation. Vous pourrez même y admirer un modèle de cuirassé utilisé au cinéma ! Le Yamato y est représenté à l'échelle 1/10e (environ 30 mètres de longueur).

Informations : ouvert de 9h à 18h, fermé le mardi. Tarif : 500 yen (5€). En bus : depuis le centre la bus d'Hiroshima, environ 50 minutes. Descendez à l'arrêt Kure-eki mae, puis marchez 5 minutes. En train : depuis la gare d'Hiroshima, environ 35 minutes en train express.

  • La brasserie Miyake

Fondée la troisième année de l'ère Ansei (1856), la maison Miyake produit du saké de qualité, le Sempuku, dont l'usine se trouve dans la ville de Kure. Il faut savoir qu'il existe environ 50 brasseries de saké rien que dans la préfecture d'Hiroshima ! "Sempuku" s'écrit en japonais avec les caractères de "mille" (千 sen) et "bonheur" (福 fuku). Vous pouvez visiter la brasserie Saseragi de la maison Miyake tous les jours. 

Informations : visites de 10h30 à 15h30 sauf le mardi (durée 1h environ). Accès : 7-9-10 Hondori, Kure-shi, Hiroshima-ken 737-0045

À découvrir Saijo, la ville du saké

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs