Les grands festivals de la préfecture de Mie   三重県の夏祭り

Date de publication :
Le festival Ishidori

Le festival Ishidori

Un prêtre shinto bénit les ama avant la plongée

Un prêtre shinto bénit les ama avant la plongée

Une Ama

Une Ama

Les Matsuri à ne pas manquer dans la péninsule de Kii

Les festivals (matsuri) au Japon sont des moments hauts en couleur qui font souvent découvrir une autre facette des Japonais : leur réserve coutumière fait place à l’exubérance mais leur perfectionnisme est toujours de mise, chaque fête est savamment orchestrée. Comme exemple, ces quatre grands événements qui ont lieu dans la préfecture de Mie. Avec les légendaires ninja ou les plongeuses ama en au son retentissant des gongs et des tambours, découvrez avec Vivre le Japon les grands festivals (matsuri) de la préfecture de Mie.

Ishidori Matsuri à Kuwana

Ce festival a lieu dans la ville de Kuwana. Ishidori signifie littéralement "ramasser des pierres" et à l’époque Edo (1603-1868), on faisait une cérémonie pour remercier la rivière Machiya-gawa de fournir des pierres aux habitants. La coutume a disparu mais le festival est resté et a même été désigné "Bien culturel traditionnel immatériel important ". 

Ishidori matsuri est connu comme le festival le plus bruyant du Japon ! Taīko (tambour japonais) et gongs sont disposés sur d’immenses chars (saisha) décorés de grandes poupées en carton et de lampions. Chaque année, la fête commence à minuit le premier samedi du mois d’août, et continue pendant 24 heures. Ce sont 43 chars en tout, l’une des flottes les plus importantes du Japon, qui sont paradés à travers les rues de la ville dans une joyeuse cacophonie. Cette fête est attendue et préparée par les habitants  pendant une année entière d’où leur exubérance et l’énergie incroyable dont ils font preuve pendant 24 heures. 

La fête atteint son paroxysme le dimanche à 18h30, lorsque les participants de chaque char redoublent d’efforts et d’énergie pour faire retentir gongs et tambours devant le sanctuaire shintô Kasuga. La fin de la fête, à 22h00, est également un grand moment : tous les chars, parés de lampions, sont tirés l’un derrière l’autre pour clore la cérémonie. Les lumières des lampions qui tremblotent sous le roulement des chars, la musique tonitruante et la foule en liesse font de cette nuit un moment extraordinaire.

Adresse : sanctuaire Kasuga, 46 Honmachi, Kuwana-shi, préfecture de Mie

Le festival de Shirongo à Toba

Une célébration unique en l’honneur du dieu protecteur de l’île de Sugashima, Shirahige daimyojin, et des Ama, les plongeuses artisanales japonaises et pêcheuses de coquillages. Transmise de génération en génération depuis des siècles, cette fête a pour but de prier pour la sécurité en mer et pour des pêches abondantes. 

Alors que les eaux autour de l’île sont interdites à la pêche, chaque 11 juillet (ou le samedi le plus proche de cette date), le jour du festival, au signal du son des conques, les plongeuses ama, vêtues d’une tunique blanche, se jettent à l’eau pour pêcher un couple d’ormeaux mâle et femelle, nommé "Maneki Awabi", symbole de pêches fructueuses (comme le Maneki neko, le "chat porte-bonheur", awabi signifie ormeau). 

La première plongeuse qui réussit à prendre un "Maneki Awabi " devient la responsable  des plongeuses durant l’année à venir.

Comment s’y rendre : en bateau depuis le Toba Marine Terminal puis environ 20 minutes de marche à partir du port  de Sugashima, le long du chemin Shirongo kaido.

Adresse : Shirongo beach, Sugashima-cho, Toba-shi, préfecture Mie

Le saule, l'une des formes traditionnelles des feux d'artifice japonais.

Le saule, l'une des formes traditionnelles des feux d'artifice japonais.

Le festival des feux d'artifice de Kumano

Un festival de feux d'artifices qui réjouit la population depuis plus de 300 ans, cela est peu commun ! L’événement a lieu au moment de la fête du obon, la célébration des morts, vers la mi-juillet (la date change chaque année), à partir de 19 heures sur la plage de Shichirimihama dans la ville de Kumano

Depuis la mer, des bateaux tirent une salve de feux d'artifice qui embrasent le ciel d'été. D’autres viennent illuminer des rochers sur la côte, tel le rocher du lion (Shishiiwa, lion rock) et font retentir des “boum” tonitruants! Une féérie nocturne à ne pas manquer si vous vous trouvez dans la région.

Comment s’y rendre : depuis la gare JR de Kumano, traverser la rivière Ido vers le sud et marcher jusqu'à la plage deShichirimihama.

Adresse : Kinomoto-cho & Ido-cho, Kumano-shi, Mie-ken


Iga Ueno NINJA Festa

Il ne s’agit pas d’un festival traditionnel, mais vu la popularité des ninja, ce festival a sa place dans notre liste. La ville d’Iga (qui a été rattachée à celle d’Ueno) est connue depuis le Moyen Age comme le "berceau des ninja" et attire maintenant les amateurs pour son musée des ninja.

Chaque année, du 1er avril au 6 mai (les dates peuvent varier de quelques jours), un festival de cinq semaines est consacré au thème des ninja. Des milliers de fans viennent du monde entier participer à cette grande et unique fête.  Durant les week-ends et jours fériés de cette période, spectacles, ateliers de techniques de combat , compétitions de costumes et autres événements font la joie de tous, petits et grands.

Avis aux amateurs : les passagers des lignes d’Iga peuvent voyager gratuitement s’Ils sont déguisés en ninja.

Adresse : Ueno Marunochi, Iga-shi, préfecture de Mie

Démonstration de techniques de combat de ninja à Iga

Démonstration de techniques de combat de ninja à Iga

Femme ninja

Femme ninja

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs