Le musée ninja d'Iga   伊賀流忍者博物館

Date de publication :
Les ninja d'Iga

Démonstration d'agilité au musée ninja.

Le musée ninja d'Iga

Il est passé par ici...

Les ninja d'Iga

L'entrée du musée ninja d'Iga

igaueno

Les douves impressionnantes du château d'Iga-Ueno.

How to ninjutsu

Ceux qui s’intéressent aux célèbres ninja connaissent certainement les ninja d'Iga, les plus célèbres du Japon. Encore aujourd’hui Iga en tire une grande fierté.

Notre tour des villages ninja du Japon nous mène au plus célèbre d’entre eux, Iga, après avoir visité Togakure et Kôga. 

Iga se situe dans la préfecture de Mie, non loin des grands sanctuaires shintô d’Ise. Durant l’époque des guerres civiles, Iga était indépendante et avait ses propres guerriers.

Ces derniers, rompus à la dissimulation et aux ruses, étaient des mercenaires craints dans le tout le Japon à tel point qu’Oda Nobunaga tenta de les exterminer. Par la suite le plus célèbre ninja d’Iga, Hattori Hanzô, fut le protecteur des shoguns Tokugawa.

Le clan Hattori et les ninja d’Iga n’existent plus, disparus avec les shoguns, mais la petite ville d’Iga conserve leur souvenir avec fierté. Ces souvenirs dont une grande collection d’objets historiques sont conservés au musée ninja d’Iga.

Maison ninja

Le musée d’Iga est sans doute le meilleur du genre au Japon et l’endroit le plus indiqué pour comprendre ce qu’étaient ces guerriers de l’ombre. 

Le musée se compose en premier lieu d’une reconstitution d’une maison ninja

Ces maisons étaient de véritables forteresses contenant trappes et pièges ainsi que des cachettes dissimulant les activités secrètes des résidents.

À la découverte de l'histoire des ninja

On trouve aussi une galerie très bien organisée contenant plus de 300 objets historiques ayant appartenu à des ninja. On y trouvera des armes et armures, des écrits, des manuels de ninjutsu et bien sûr les inévitables et emblématiques shuriken

Le musée est très pédagogique et tente de faire passer aux visiteurs quelques techniques anciennes transmises par les documents historiques étudiés par les historiens. On trouvera ainsi de nombreux secrets médicaux, chiffrage secret ou techniques de survie expliquées.

Démonstration de force

On trouve enfin un très populaire spectacle présentant quelques-unes des prouesses d’agilité prêtées aux ninja ainsi que des démonstrations d’utilisation des principales armes dont les sabres et, bien sûr, les shuriken.

Autour du musée, une petite balade de quelques minutes permettra de rejoindre les ruines du château d’Iga, le siège des seigneurs locaux. L’endroit a la particularité de posséder les murailles les plus hautes du Japon, plus de 30 mètres par endroit. Une précaution que la proximité de ninjas aux alentours semblait parfaitement justifier.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs