Le parc quasi National de Suzuka   鈴鹿国定公園

Date de publication :
Vers le mont Gozaisho

Vers le mont Gozaisho

Yunoyama onsen

Yunoyama onsen

Le téléphérique du mont Gozaisho

Le téléphérique du mont Gozaisho

Jizo iwa du mont Gozaisho

Jizo iwa du mont Gozaisho

Le jardin du temple Shôbô-ji

Le jardin du temple Shôbô-ji au kôyô

Gozaisho ropeway

Gozaisho ropeway

Une chaine de montagne entre le lac Biwa et la baie d'Ise

Le parc quasi National de Suzuka, entre mer et montagnes, espace naturel de détente et d'émerveillement pour une journée ou un séjour au vert près de Nagoya.

Où se situe le parc Quasi-National de Suzuka ?

Le parc quasi National s’étend entre le département de Mie et de Shiga. À l’est, il y a la baie d’Ise, et à l’ouest le grand lac Biwa. Le parc fut nommé quasi National en 1968. La grande chaîne montagneuse des monts de Suzuka parcourt toute l’étendue du parc, avec en son centre le très célèbre mont Gozaisho.

Le mont Gozaisho est la destination touristique de la région. Très populaire, on y vient des grandes villes telles que Nagoya, Osaka ou Kyoto pour une balade d’une journée ou une excursion avec nuitée dans l���un des nombreux ryokan, les auberges traditionnelles japonaises. Selon la saison, il est possible d’y faire du ski, de l’escalade, d’y admirer les glaces parsemant les arbres "juhyo" en hiver, les couleurs de l’automne du kôyô, les cerisiers en fleurs au printemps ou encore les azalées recouvrant les arbustes.

Un Onsen dans les montagnes japonaises

Au pied du mont Gozaisho, rendez-vous à Yunoyama Onsen, dans la vallée du Mitakigawa. Une station thermale réputée dans laquelle une vingtaine d’hôtels et de ryokans vous attendent, autant pour un pur moment de détente que pour y apprécier la nature environnante en toute saison. Il n’y a pas beaucoup d’activité commerciale à Yunoyama-onsen, vous ne pourrez qu’y prendre du bon temps au calme.

La source historique des lieu a été découverte au VIIIème siècle par un moine. À l’époque d’Edo (1600-1868) des pèlerins et curistes attirés par sa renommée venaient depuis les grandes villes Osaka et Nagoya.

Puis lors de la rébellion de Satsuma en 1877, le lieu accueille des guerriers blessés venus se refaire une santé. Le bouche à oreille fonctionna alors bien vite pour faire la réputation de la source et de son magnifique cadre naturel particulièrement apprécié.

Yunoyama onsen

Yunoyama onsen

Comment aller au sommet du Gozaisho ? Les chemins de randonnées dans le parc de Suzuka

Un téléphérique part depuis Yunoyama onsen vers la station d’arrivée de Sanjo-koen à 1180 mètres d’altitude. C'est 12 minutes d'une impressionnante balade panoramique dans les airs durant laquelle vous serez éblouit par la vue s’étalant de la baie d’Ise à la péninsule de Chita.

  • Accès au téléphérique, 2450yens (1220yens en tarif réduit) aller-retour, ouvert de 9h à 17h.

A Sanjo-koen, vous avez le choix entre plusieurs solutions pour atteindre le sommet du mont Gozaisho. Soit en télésiège (650 yens aller-retour)  pour ceux qui veulent prendre du bon temps en 8 petites minutes seulement. Soit à pied par un chemin de randonnée de 30 minutes, qui vous assurera un contact direct avec la nature.

A ne pas rater, Bôko dai, un point de vue panoramique sur le lac Biwa, ou encore, Fujimi iwa Tendo dai qui offre aux plus chanceux un point de vue sur le Mont Fuji, mais pour cela il faudra faire confiance à une météo favorable.

Après toutes ces aventures, de retour à la station Sanjo-koen, vous pourrez déguster de bons plats au restaurant Nature, les yeux toujours dans les beaux paysages ! 


Le temple Shôbô-ji

Situé au nord des monts de Suzuka, ce temple est accroché à flanc de la montagne Fujiwara.

Temple bouddhiste Shôbô fondé en l’an 807 par le moine Saicho, qui initia la branche Tendai. Vous y accéderez par une longue montée de 300 marches, un bel effort qui sera récompensé par la vue magnifique sur un jardin japonais aménagé à la fin de l’époque Heian (794-1185) alors que le temple lui-même a été détruit à l’époque Sengoku (1467-1568) puis reconstruit à l’époque d’Edo. Ce remarquable jardin est de style Kaikyu, proposant une promenade autour de l’étang, sous les cerisiers, dans la verdure, ou les feuilles rouges du kôyô , sous les neiges de l’hiver …

En automne, les lieux sont au plus haut point du ravissement, lorsque le tout en habits rougeoyants se reflète sur l’eau de l’étang.

Le thé traditionnel de la région de Mie

Le département de Mie est le troisième plus grand producteur de thé du pays après Shizuoka et Kagoshima. Appelé Ise-cha, de l’ancien nom de ce département, la plupart des thés sont produits au pied des monts de Suzuka par 110 fabricants depuis le Xème siècle sur plus de mille hectares.

Le thé de Suzuka recèle une variété particulière nommée Kabusecha dont les nouvelles pousses sont recouvertes par de la paille pour les protéger du soleil. Grâce à cette technique ancestrale, les feuilles d’un beau vert foncé ne dégage pas d’amertume mais au contraire qu’un bon goût rond en bouche.

Des petits producteurs se sont associés en coopérative pour mettre en commun leurs productions et proposent des produits à base de thé vert, comme de la glace au matcha, du matcha latte ou du gâteau Castella au matcha. Entre une dégustation sur place et tout ce que vous ramènerez, vous garderez longtemps ces bons goûts en bouche…

  • Adresse : Ise Matcha Café, Nagasawacho 914, Suzuka.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs