Le pont Uji bashi   宇治橋

Date de publication :
Le pont Uji-bashi mène au mystérieux sanctuaire d'Ise.

Le pont Uji-bashi mène au mystérieux sanctuaire d'Ise.

Le grand torii marque l'entrée dans le sanctuaire d'Ise, le site shintô le plus sacré du Japon.

Le grand torii marque l'entrée dans le sanctuaire d'Ise, le site shintô le plus sacré du Japon.

Bois sacré

Le célèbre pont de cyprès marque l'entrée dans l'univers magique d'Ise.

Un pont de 100 m, visiblement flambant neuf, derrière lequel se dresse un grand torii (porte d'un sanctuaire) puis un horizon forestier : c'est ainsi que l'on passe du monde profane au monde sacré, dans ce site que les Japonais tiennent pour le plus sacré de leur pays. La plupart des visiteurs s'inclinent avec respect avant de le franchir, d'autres caressent ses poutres de cyprès avec piété. Ils savent que le pont qui mène au sanctuaire intérieur Naikû n'est pas fait de n'importe quel bois.

Car comme le veut la tradition, ici à Ise, tous les 20 ans, les deux principaux édifices du sanctuaire (le Naikû et le Gekû) sont détruits puis reconstruits à l'identique. Et ce bois consacré (il provient des arbres de la forêt d'Ise) sert ensuite à reconstruire l'Uji-bashi. Le pont est ainsi, paradoxalement, fort ancien et toujours neuf.

Sous ses poutres de keyaki (orme japonais) coule la rivière Isuzu, fortement associée à l'histoire et aux temples d'Ise. Beaucoup de chansons et poèmes y font ainsi référence, et certaines zones de ses berges sont utilisées pour accomplir les ablutions rituelles de purification.

Avant de le franchir, sur la gauche, les touristes s'éparpillent dans la rue commerçante Oharai-machi, à la recherche de souvenirs, d'un en-cas, ou faisant la queue devant la très célèbre boutique de douceurs Akafuku.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs