La baie de Kagoshima   鹿児島湾

Date de publication :
La baie de Kagoshima

La baie de Kagoshima

Le sakurajima depuis Kagoshima

Vue sur le Sakurajima depuis un satellite

Vue sur le Sakurajima depuis un satellite

Vue sur le Sakurajima depuis un satellite

Coulée de lave

A l’extrême sud de Kyûshû, partons à la découverte de la somptueuse baie de Kagoshima (鹿児島湾) et de son volcan somptueux, mais aussi menaçant.

Vous le savez sans doute, mais l’archipel japonais est composé de quatre îles majeures : Hokkaidô (北海道) la plus septentrionale, Honshû (本州) l’île principale, Shikoku (四国) la plus petite des quatre, et Kyûshû (九州) la plus méridionale.

La ville de Kagoshima et sa baie (鹿児島湾) se situent dans la préfecture éponyme, à l’extrême sud de Kyûshû.


La baie de Kagoshima
est célèbre notamment pour la présence de son volcan au nord de celle-ci. Le Sakurajima (櫻島) - tel est son nom - fut anciennement une île, avant qu’une coulée de lave le rattache finalement à Kyûshû, faisant depuis de lui une presque-île.

Cet évènement s’est produit lors de l’éruption de 1914, particulièrement spectaculaire et meurtrière.

Menaçant, le Sakurajima l’est hautement. Avec une activité de type explosive particulièrement intense, les menaces de nuées ardentes et de tsunamis sont réelles en cas de réveil du monstre.

La ville de Kagoshima, distante du volcan de seulement 8 kilomètres, ainsi que ses 600 000 habitants, sont particulièrement exposés aux dangers.

Caldeira de Aira

La partie nord de la baie de Kagoshima est ce que l’on nomme une caldeira (ou caldera).

Emprunté du portugais, et voulant dire « chaudron », c’est en réalité un immense cratère provenant de l’affaissement d’un ancien volcan.

A la suite de cet affaissement, la mer s’est tout naturellement engouffrée dans cette vaste dépression. On date l’événement à 22 000 ans. Le Sajurajima, lui, a commencé à se former il y a 13 000 ans. Un petit jeune en somme !


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs