Le village de Takaharu   宮崎県高原町

Date de publication :
Les montagnes Kirishima, près du village de Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Les montagnes Kirishima, près du village de Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Portrait de l'empereur Jinmu(660-585 avant JC)

Portrait de l'empereur Jinmu(660-585 avant JC)

Le festival Nawashiroda (Bebu ga haho) à Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Le festival Nawashiroda (Bebu ga haho) à Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Le festival du riz "Otaue sai"

Le festival du riz "Otaue sai"

Le temple Sano jinja à Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Le temple Sano jinja à Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Amanosakahoko, la hallebarde légendaire située sur le pic Takachiho (préfecture de Miyazaki)

Amanosakahoko, la hallebarde légendaire située sur le pic Takachiho (préfecture de Miyazaki)

Le bœuf de Takaharu (connu aussi sous le nom de bœuf de Miyazaki)

Le bœuf de Takaharu (connu aussi sous le nom de bœuf de Miyazaki)

Le Kagura de Sano, à Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Le Kagura de Sano, à Takaharu (préfecture de Miyazaki)

Sur les terres de l'empereur Jinmu

À un peu plus d'une heure en voiture de Kagoshima, le charmant village de Takaharu vous accueille dans un écrin de verdure au pied des montagnes Kirishima. Lieu mythique de naissance de l'empereur Jinmu (660-585 avant JC), le village conserve son atmosphère légendaire.

Le village de Takaharu 高原 s'appelle ainsi en référence à Takamagahara 高天原, le monde céleste de la déesse Amaterasu. Il est situé dans la préfecture de Miyazaki, sur l'île de Kyûshû.

Nature et légendes

La légende dit que le pic Takachiho, dans la chaîne de montagnes Kirishima, serait le berceau du descendant du petit-fils de la déesse Amaterasu, Tenson Kôrin. 

Le sommet le plus élevé des Kirishima, le pic de Takachiho, est entouré de 6 temples et sanctuaires, appelés Kirishima Rokusho Gongen, littéralement "les six lieux d'apparition du Bodhisattva".

Le village, qui s'étend sur une superficie de 85 km2, est recouvert de forêts à 50%. L'activité principale demeure l'agriculture et la zootechnie. 

Des montagnes Kirishima s'écoulent des cours d'eaux, qui se transforment en rivières jusqu'au village. Les locaux témoignent d'un fort attachement à la nature à travers celles-ci. 

Chaque deuxième dimanche d'avril a lieu l'ouverture de la saison de randonnée dans les montagnes Kirishima, ce qui donne lieu à une cérémonie d'ouverture avec prières, puis à l'ascension jusqu'au pic Takachiho.

Sur les traces de l'empereur Jinmu (660-585 avant JC)

Dans l'actuel parc Ôjibaru, situé près du temple Sanno, se trouve la pierre de naissance de l'empereur Jinmu (660-585 avant JC), Ubeshi : on dit que c'est ici qu'il prit son premier bain à sa naissance. Les Japonais pensent que toucher ce rocher faciliterait les accouchements. 

Tout autour de Takaharu, vous pourrez visiter les lieux où il vécut enfant, comme les rives de l'étang Miike ou les cascades Ôji-taki. Il existe un parcours "sur les traces de l'empereur Jinmu (660-585 avant JC)", renseignez-vous à l'office du tourisme du village.

Temples et rituels sacrés

  • Kagura 

Danse théâtrale rituelle, le kagura mélange des éléments légendaires et de très anciennes célébrations agraires. Depuis plus de 400 ans, deux kagura se déroulent à Takaharu : celui du district de Sanno et celui du district de Haraigawa. 

Le kagura de Sanno a lieu tous les premiers samedi de décembre au temple Sanno-jinja et celui d'Haraigawa, tous les deuxièmes samedi de décembre au temple Kirishima Higashi jinja. Les danses rituelles ont lieu dès la tombée de la nuit jusqu'au matin du jour suivant. Ces rituels sacrés sont classés patrimoine culturel immatériel du Japon.

  • Festivals

Rituel agraire vieux de 500 ans, le Nawashiroda matsuri, aussi appelé "Bebu ga Haho" a lieu tous les 18 février. Il donne lieu à des performance de kyôgen, théâtre comique japonais, sur le thème de la paysannerie. Les représentations sont données par des villageois, ivres.

Tous les 16 mai a lieu au temple Sanno-jinja, le festival du printemps, Otaue sai. Tradition agraire, elle célèbre la plantation du riz et les bonnes récoltes pour l'année. Depuis 400 ans, les traditionnelles danses du bâton, Bô-odori et Yakkô-odori ont lieu dans le jardin et l'enceinte du temple. 

  • Temples et sanctuaires

Sanno-jinja

Construit sur le lieu de naissance de l'empereur Jinmu (660 avant JC-585 avant JC), considréré comme le descendant de la déesse Amaterasu, le sanctuaire lui est dédié. L'allée menant au temple est la plus longue de tout le pays ! C'est ici qu'ont lieu le Sanno kagura et le festival Nawashiroda matsuri.

Kirishima Higashi jinja

Situé dans les profondeurs de la forêt, le sanctuaire Kirishima Higashi jinja fut construit sous le règne de l'empereur Sujin (98-30 avant JC). Il est dédié aux déités Izanagi et Izanami, qui selon la légende, auraient enfanté la terre et l'archipel. Le Haraigawa kagura a lieu dans l'enceinte de ce sanctuaire. Vous pourrez y voir des "danses de l'épée", inspirées par des légendes locales, tout en dégustant des nouilles soba

Au sommet du pic Takahiho, ne manquez pas le site de la lance légendaire, Amanosakahoko. Trésor sacré du temple Kirishima Higashi jinja, elle est mentionnée pour la première fois en 1675. Entourée de nombreuses légendes, elle est notamment rattachée au mythe d'Izanagi et Izanami, les dieux co-créateurs du monde et du Japon. À l'aide de la lance céleste, Amenonukuho, trempée dans l'océan, ils créèrent la terre et les îles du Japon. Amanosakahoko serait donc la hallebarde légendaire de ce couple des cieux.

Spécialités de Takaharu

Très connu à l'échelle nationale, le village de Takaharu, spécialisé dans l'élevage du bétail, est célèbre pour son bœuf. L'excellence de sa viande contenant du persillage en fait un met rare d'exception. 

La viande séchée au barbecue à la cendre des volcans, est aussi très goûtue. Les champignons shiitake de Takaharu, nourris par le riche climat du plateau, sont très épais et on une odeur et un goût merveilleux. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs