Le village d'Aya   綾町

Date de publication :
Aya est traversé par plusieurs rivières qui prennent leur source dans la forêt

Aya est traversé par plusieurs rivières qui prennent leur source dans la forêt

Le grand pont suspendu Teruha d'Aya a été, lors de sa construction en 1984, le plus haut pont du Japon

Le grand pont suspendu Teruha d'Aya a été, lors de sa construction en 1984, le plus haut pont du Japon

Cascade de la forêt d'Aya

Cascade de la forêt d'Aya

Le château d'Aya

Le château d'Aya

Le poumon vert de Kyushu

À 20 kilomètres à l'Ouest de Miyazaki, entouré de forêts et bordé par plusieurs rivières, le village d'Aya offre des paysages d'une beauté pittoresque et une atmosphère de sérénité.

Le village d'Aya, au cœur de l'île de Kyushu, bénéficie d'un environnement privilégié, notamment grâce à ses forêts luxuriantes. Son crédo : vivre en harmonie avec la nature. L'agriculture biologique, la céramique, les arts textiles, le travail du verre et du bois sont les principales activités du village.

Une forêt dans le top 100

Aya peut respirer à pleine gorge : le village est situé près de la plus grande forêt humide (laurisylve) de l'Archipel. Quelque 1 700 hectares abritent pas moins de 848 espèces végétales et de nombreux animaux sauvages, oiseaux et insectes. Une flore et une faune abondantes qui ont valu au site le titre de "Parc quasi-national" et un classement parmi les 100 plus beaux sites naturels au Japon. Ne manquez pas d'admirer l'Horutonoki, l'un des plus grands arbres du pays : 18 mètres de haut et un tronc de 6,05 mètres de circonférence !

Entre deux rivières

Le village d'Aya est bordé par l'Aya Minamigawa (rivière sud) et l'Aya Kitagawa (rivière nord), qui prennent leurs sources dans la forêt. La truite ayu qui nage dans ses eaux fait depuis longtemps la réputation du village. On la pêche et la déguste du début du printemps jusqu'à la fin de l'automne. 

Lire aussi : La truite ayu dans la gastronomie estivale

Les eaux des rivières d'Aya abreuvent les rizières et les champs du village et sont considérés comme une bénédiction par toute la population.

Le grand pont suspendu

S'étirant au-dessus de la rivière Aya Minamigawa, le grand pont suspendu de Teruha est le deuxième plus haut de ce genre au Japon : 142 mètres de hauteur ! Si vous avez le vertige, mieux vaut passer votre chemin... Dédié aux marcheurs, ce pont a été construit en 1984 et mesure 250 mètres de long sur à peine 1,20 mètre de large. Pour qui ose l'emprunter, il offre une vue imprenable sur la vallée et la forêt d'Aya, notamment au printemps. Le pont suspendu a été rénové une fois en 2011.

Le bouddha de bois

Assis en posture de méditation, le bouddha Amida Nyorai fait partie du patrimoine culturel de la préfecture de Miyazaki. Cette statue de bois, recouverte à l'origine de feuilles d'or, date de 1499, l'époque de Muromachi. Elle se trouve dans le sanctuaire Kawanaka Jinja, à l'ouest du village. Admirez au passage l'architecture traditionnelle en bois de l'édifice sacré.

Un château sur la colline

Dernière visite de choix : le château d'Aya, édifié par le fils du premier seigneur qui régna sur Aya, à la suite d'une guerre de clans, dans les années 1330. À l'époque de Muromachi, il fut placé sous l'autorité de la famille Itô et fut un point fort stratégique lors des batailles face au clan Shimazu. Mais il fut détruit à l'ère d'Edo. Le bâtiment actuel a été reconstruit en 1986. À l'intérieur, le visiteur trouvera des armures de samouraïs ainsi qu'un magnifique katana, témoins des guerres féodales qui ont marqué le village d'Aya et tout le Japon.

Lire aussi : Sengoku, l'ère des provinces en guerre 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs