Promenade en Enoden   江ノ島電鉄

Date de publication :
Devant le sanctuaire Goryo-jinja

Devant le sanctuaire Goryo-jinja

Le monorail menant à Enoshima

Une vue magnifique depuis le monorail menant à Enoshima.

En voiture !

Kamakura-Enoshima, deux lieux quasi mythiques pour les Japonais, deux endroits chargés d’histoire et de  légendes. Le train Enoden, lui aussi entré dans le mythe, les relie. 

Huit ans (de 1902 à 1910) de travaux ont été nécessaires pour construire la voie ferrée de 10 km qui relie la ville de Kamakura à celle de Fujisawa en 15 gares (39 à l’époque) et 34 minutes. 

Une voie unique qui se faufile à travers les maisons, passe sous de vieux tunnels, longe une partie de la côte de Shonan bordant la baie de Sagami, et dont les wagons à l’ancienne s’arrêtent dans de petites gares toutes plus pittoresques les unes que les autres.

Le train Enoden (abréviation de Enoshima Dentetsu, Enoshima Electric Railway en anglais), transporte aujourd’hui des milliers de passagers et offre une manière agréable et tranquille de visiter certains des endroits les plus emblématiques de la ville de Kamakura. 

Entre cette dernière et l’île d’Enoshima, chaque gare est un voyage. À chaque arrêt s'offre un paysage différent.

De gare en gare

Rendez-vous avec l'histoire et le bouddhisme à Hase, où l’emblématique Daibutsu (Grand Bouddha) et l’imposante statue de bois (plus de 9m) de la Déesse Kannon aux onze visages du temple Hase-dera attirent les foules de croyants et de laïcs.

À la gare de Gokurakuji, on découvre une atmosphère plus sombre et verdoyante dissimulant le temple Gokuraku-ji, très visité à la saison des hortensias (à éviter en juin !).

Juste après, les gares d’Inamuragasaki et de Chichirigahama révèlent l’aspect balnéaire et photogénique de Kamakura. 

La vue depuis la plage est magnifique, avec l’île d’Enoshima et par temps clair, le Mont Fuji se profilant au loin. Les jours de beau temps, allez-y au moment du coucher du soleil pour voir les lointaines montagnes se découper sur le ciel qui s’embrase et le Mont Fuji s’auréoler de rouge.

Les fans du manga Slum Dunk, s’arrêteront à Kamakurakokomae, là où se trouve le passage à niveau représenté dans ce manga et qui est devenu très touristique !

Enfin, Enoshima, l’île légendaire. Elle a gardé un petit côté vieillot et offre de magnifiques vues sur la mer, la chaîne de montagnes de Tanzawa et le mont Fuji. La gare est très éloignée de l’île mais la promenade est agréable. 

Avant d’entrer en gare, le train passe devant l'entrée du temple Ryūkō-ji (le "temple de la gueule du dragon"), édifié en l’honneur du célèbre moine Nichiren. Perché en haut d'une colline boisée et fleurie, le complexe comprend plusieurs bâtiments dont une pagode construite en 1910, la seule de la région.

Les gares entre Enoshima et le terminus à Fujisawa ne mènent pas à des sites touristiques mais elles donnent un aperçu du cadre de vie des habitants de cette région du bord de mer.

Découvrez aussi à KAMAKURA

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs