Randonnées à Kamakura   鎌倉

Date de publication :
Le parc Genjiyama koen

Le parc voisin de Genjiyama, à moitié laissé à l'état naturel, réserve lui aussi des découvertes inattendues, comme ce shogun solitaire.

Le temple zeniarai benzaiten

L'entrée du temple a tout ce qu'il faut pour susciter l'émerveillement.

Daibutsu de Kamakura

La tête du Daibutsu parmi la cime des arbres.

Chemins de randonnée et d'histoire

Plusieurs chemins de randonnée dans la verdure relient ses principaux sites et transforment la visite de la ville en plongée dans la nature et l'Histoire.

Kamakura est une forteresse naturelle entourée de collines et de falaises. Aujourd’hui, malgré l’urbanisation intense de la région, la ville reste enveloppée d'un écrin de verdure. Les collines sont devenues des parcs mais les anciens accès à la ville par les falaises existent toujours.

C’est dans ces parcs que se trouvent les chemins de randonnée aménagés pour les visiteurs. Il s'agit seulement de ne pas se perdre, car pour le reste, vous aurez une paix royale. Peu d'étrangers connaissent leur existence, et les Japonais évitent généralement de s'engager dans de longues marches en pleine nature. Ces chemins sont l’occasion de passer par de petits temples bouddhistes ou autres monuments oubliés.

Le plus connu : le chemin Daibutsu (Grand Bouddha)

Partant de la gare de Kita-Kamakura, le chemin passe par les temples zen Engaku-ji et Jôchi-ji, avant de s’aventurer dans la nature. Un chemin d’au moins 3 heures, en allant calmement, avec des reliefs parfois assez escarpés. Après être passés par des parcs et des temples, vous atteindrez l’arrière du Grand Bouddha et le temple Hase Dera. L'astuce sera de rentrer par le train (station Hase).

Le plus long : le chemin Tenen

Pour une véritable immersion dans la nature. Ce chemin débute lui aussi à la gare de Kita-Kamakura, mais part dans l’autre sens. Il fait un grand détour derrière le temple Tsurugaoka Hachiman-gû et s'étend presque aux limites de la municipalité de Yokohama. Comptez au moins 4 heures pour le parcourir. Vous aurez l’occasion de vous arrêter aux temples Kencho-ji, Kakuon-ji et Zuisen-ji. Mais le chemin est surtout intéressant pour la vue dominant Kamakura. Vous monterez jusqu’à 159 mètres, sur le mont Ohirayama, et continuerez sur les hauteurs.

Le plus central : le chemin Gionyama

En empruntant ce chemin, vous visiterez plusieurs petits temples en remontant en parallèle la grande avenue reliant la gare de Kamakura au temple Tsurugaoka Hachiman-gû. Comptez une petite heure pour ce tour, qui est sans doute le plus pratique. Les temples et les ruines de l’ancienne capitale sont charmantes.


Découvrez aussi à KAMAKURA

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs