Kanazawa   金沢

Date de publication :
Le torii moderne de la gare de Kanazawa.

Le torii moderne de la gare de Kanazawa.

Kanazawa

Le château de Kanazawa

Rue du quartier traditionnel de Kanazawa.

Rue du quartier traditionnel de Kanazawa.

Kanazawa

Sanctuaire Oyama

Cerisiers dans les rues traditionnelles de Kanazawa.

Cerisiers dans les rues traditionnelles de Kanazawa.

Kanazawa : un joyau historique

Cette ville de taille moyenne, blottie entre la mer du Japon et les Alpes japonaises, a beaucoup à offrir aux voyageurs : sites historiques d'exception, musées d'arts renommés, cuisine traditionnelle et artisanat raffiné... Kanazawa mérite le détour.

Histoire et art à Kanazawa

On raconte qu'un jour, un paysan creusant le sol pour y cultiver des pommes de terre, trouva des pépites d'or dans l'argile de la province de Kaga. Cette étonnante découverte amena les curieux, qui baptisèrent le lieu Kanazawa : "le marais doré". De nos jours, Kanazawa est la capitale de la préfecture d'Izikawa, lovée au pied des Alpes japonaises et faisant face à la Mer du Japon.

La province a longtemps tenu un rôle stratégique dans l'organisation du pays : dirigée par le clan Maeda depuis le XVIème siècle, elle fut l'une des plus puissantes du Japon, rivalisant avec Osaka ou Kyoto. C'est ce passé historique qui explique le devenir de la ville : le général Maeda Toshiie (1539-1599), encore aujourd'hui révéré au sanctuaire Oyama jinja, fut à l'origine d'une politique culturelle de grande ampleur visant à développer les arts et l'artisanat à Kanazawa. 

Cette impulsion esthétique perdure encore aujourd'hui et fait de la région l'un des grands centres du raffinement nippon. Les productions de laques, de soieries, de décorations à la feuille d'or ou encore de poteries gonflent l'orgueil des habitants de Kanazawa. Vous pouvez les admirer au musée préfectoral de l'artisanat traditionnel.

L'art moderne a aussi su se faire une place à Kanazawa, ville d'art et d'histoire. Ainsi, ne manquez pas l'immense musée d'art contemporain du XXIème siècle, dont l'activité stimule la création artistique de tout le pays. Cette institution est installée dans un grand et moderne bâtiment circulaire, pensé par l'agence d'architectes Sanaa, qui a également signé le Louvre Lens et le MoMa de New-York. Le musée est reconnu pour ses belles expositions temporaires, mais aussi pour son œuvre emblème, la fausse piscine du plasticien Leando Erlich. Vous l'aurez compris, à Kanazawa, l'art se respire à pleins poumons...

Kanazawa

Kanazawa, rue principale du quartier Higashi chaya

Kanazawa

Le château de Kanazawa et son parc

musée kanazawa

Le musée d'art contemporain du XXIe siècle

Kanazawa

L'entrée de la gare de Kanazawa

Les visites à faire à Kanazawa

Si la ville attire tant de visiteurs, c'est qu'on y ressent l'âme d'Edo. Ses plus grands atouts sont :

  • le jardin Kenroku-en : 1 Kenrokumachi, Kanazawa, Ishikawa 920-0936

  • les anciens quartiers des geishas : Higashi Chaya, Kazu Machi et Nishi Chaya

Les quartiers animés ne sont pas absents pour autant et Kanazawa reste un endroit où il fait bon vivre et sortir. L'ambiance se calme en pénétrant dans l'un des trois anciens quartiers de geisha de la ville. Dans ces rues bordées d'okiya boisées sonnait autrefois le claquement des geta (hautes socques) de Yamaguchi Kinu (1892-?), héroïne du roman biographique d'Inoue Yuki, Mémoires d'une geisha

N'hésitez pas à franchir une des portes pour déguster un thé dans une chaya (maison de thé). La visite de ces quartiers en centre-ville se révèle très agréable et permet de découvrir le visage traditionnel du Japon, à l'égal du quartier de Gion à Kyoto.

Autre point d'intérêt de la ville, le quartier des samouraïs de Nagamachi reproduit les anciennes zones d'habitation typiques des guerriers du temps féodal.

Le château de Kanazawa et son grand parc aux sakuras est aussi un must-have à ne pas manquer durant le hanami. Il fut édifié en 1583 et fut rebâti de nombreuses fois à la suite de séismes ou d'incendie. La porte principale Ishikawa-mon date elle de 1788 et les larges murs de pierre du XVIIème siècle.

Enfin, la ville abrite un quartier des temples, Teramachi. Profitez donc de votre visite pour faire un tour au Ninja-dera ou encore au sanctuaire Oyama.

Le jardin Kenrokuen de Kanazawa

Le célèbre Kenrokuen constitue un argument en soi pour aller visiter Kanazawa. Ce magnifique jardin japonais fait tout simplement partie des trois plus beaux jardins du Japon. Il s'étend sur plus de 11 hectares et son nom signifie "jardin aux 6 aspects", ce qui fait référence aux six attributs nécessaires pour constituer le jardin japonais parfait. La déambulation est organisée autour d'un grand étang artificiel, Kasumigaike.

Printemps, été, automne, hiver... le jardin change de visage au gré des saisons, se laissant découvrir sous de multiples facettes, des toro enneigés aux allées de sakuras en fleurs. À vous de choisir votre visage préféré...

Kanazawa

Le Kenrokuen en hiver

Kanazawa

Le Kenrokuen en été

Kanazawa

Le Kenrokuen en automne

Kanazawa

Le Kenrokuen au printemps

Avant de partir, découvrez notre vidéo sur Kanazawa :

Les Travel Angels à Kanazawa Ils vous accueillent et vous font découvrir Kanazawa de l'intérieur.