Découvrir la péninsule de Noto   能登半島

Date de publication :
La côte de la péninsule de Noto

La côte de la péninsule de Noto

3 bonnes raisons de découvrir la péninsule de Noto

La péninsule de Noto, encore peu connue des voyageurs, recèle de quelques merveilles. Voici 3 raisons, s’il en fallait encore, de venir découvrir cette partie du pays.

La péninsule de Noto, située au nord de la préfecture d’Ishikawa, s’étend du nord de Kanazawa et s’enfonce d’une centaine de kilomètres dans la mer du Japon. Naturelle et encore très ancrée dans les traditions japonaises, elle offre aux voyageurs une escale dépaysante entre des visites plus urbaines.

Une péninsule aux mille facettes

Ce n’est qu’une petite langue de terre qui grignote la mer, mais pourtant la péninsule de Noto est riche d’une très grande diversité de paysages. Alors même que la côte ouest est brute et rustique, avec ses falaises abruptes et ses roches volcaniques escarpées, la côte est voit s’enchaîner les petits villages de pêcheurs, le long d’une mer plus paisible et entourée de paysages verdoyants.

Falaises, roches, plages à perte de vue, villages typiques, rizières en terrasses ou encore forêts, la péninsule de Noto offre donc aux voyageurs une multitude de paysages divers, très contrastés.

Des plages incroyables

La mer et ses plages de sable fin sont bien évidemment une étape plus que conseillée lorsque l’on visite la péninsule de Noto. Sur la côte ouest, de belles plages qui s’étirent sur de nombreux kilomètres. La mer étant plutôt calme, aucun risque pour la baignade ! S’il fallait n’en retenir qu’une, c’est la plage de Masuhogaura que nous vous conseillons, une des plus belles du Japon avec sa forme de croissant et ses petites dunes.

Pour ceux qui s’attachent à découvrir un Japon un peu excentrique, la plage de Chirihama est immanquable ! La circulation automobile est permise sur presque 10 kilomètres. Les véhicules enchaînent les allers-retours sur le sable sur une grande ligne droite, de façon très organisée puisque les règles sont calquées sur celles du code de la route classique. On roule à gauche et on met son clignotant pour doubler. Pour ceux qui voyagent en van ou en camping-car, sachez que l’on peut y stationner son véhicule pour la nuit, de quoi voir de sublimes levers et couchers de soleil sur l’eau.

Un port de pêche dans la péninsule de Noto

Un port de pêche dans la péninsule de Noto

Des villages typiques

La péninsule regorge de petites villes et villages aux maisons traditionnelles typiques. De quoi permettre aux voyageurs de plonger dans un Japon encore préservé. Assez peu desservie par les transports en commun, la péninsule de Noto se découvre le plus souvent en voiture. Un bon moyen de découvrir de nombreux petits villages, mais aussi de charmants ports de pêche, une des activités principales de la péninsule.

Si nous devions vous conseiller deux itinéraires : la route côtière 36, puis 49 sur la côte ouest qui vous fait longer la côte de Shika jusqu’au cap Takaiwa pour découvrir une architecture côtière et de villégiature. Et la route 249 de Suzu à Nanao à l’est, qui longe elle aussi la côte, mais qui offre une vision plus rurale de la péninsule.

La péninsule de Noto a donc beaucoup à offrir aux voyageurs qui prennent le temps de venir l’arpenter. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs