Hamamatsu   浜松

Date de publication :
Enseigne du restaurant Hamamatsu

Enseigne du restaurant Hamamatsu.

Anguille sous cloche

De gourmandes effluves glissent le long des ruelles de Kanazawa. Elles viennent trouver le visiteur au ventre creux pour l'attirer dans ce lieu de la cité où se cuisine un des mets phares de la gastronomie japonaise : l'unagi.

Ces filets d'anguilles se mangent traditionnellement lors des jours de grosse chaleur. Le poisson est dit apporter force et robustesse, le déguster en plein cœur de l'été assurerait une bonne santé tout au long de l'année. Tentez l'expérience à Hamamatsu : le restaurant en a fait sa spécialité.

Après avoir été grillées légèrement sur des charbons de bois, les pièces sont cuites à la vapeur pour conserver le moelleux de leur chair ; elles sont ensuite induites d'une sauce sucrée à base de soja dont la recette est jalousement gardée par chaque restaurant. Elles dorent et caramélisent légèrement lors d'un second passage sur le grill et voici vos unagi prêtes, croustillantes et fondantes.

Le gérant garantit la fraîcheur de ses produits grâce à une poissonnerie d'eau douce d'où la frétillante poiscaille provient exclusivement. Ni les employés ni les menus ne parlent anglais, mais il y a mieux : chaque plat possède son imitation exacte en résine, il vous suffit donc de désigner celui qui vous semble le plus alléchant. L'« Unagi Don Jô » reste un incontournable : trois filets d'anguilles confites servies sur un bol de riz blanc et accompagnés d'une véritable soupe miso, le tout pour 2 200 yens. Attention, pour éviter que la soirée ne se termine en queue de poisson, souvenez-vous que le restaurant n'ouvre que le midi.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs