Hatago-Iwa   機具岩

Date de publication :

Les deux rochers amoureux de Noto

Ces deux rochers, reliés entre eux par une petite corde tressée, signe de leur caractère sacré, sont situés sur la côte ouest de la péninsule de Noto.

La péninsule de Noto regorge de petits trésors. À cheval sur les préfectures d’Ishikawa et de Toyama, elle plonge les voyageurs dans une ambiance maritime, où les plages au sable fin se succèdent, tout en renfermant, dans ses terres, de superbes petits villages aux maisons traditionnelles.  

Voir aussi : La plage Chirihama

Si vous envisagez de visiter la péninsule, ne manquez pas de prévoir une étape pour pouvoir observer ces deux rochers, reliés par une petite corde tressée, situés sur la côte de Noto Kongo, qui s’étend sur environ 14 kilomètres le long de la mer du Japon.

C’est en empruntant la route 36, qui serpente le long de la côte, après avoir laissé derrière vous la ville de Shika en remontant vers le nord, que vous pourrez les apercevoir. Il faut tout de même être vigilant, car si vous voulez les apercevoir de près, il vous faudra emprunter l’embranchement sur votre gauche, qui vous mènera dans une espèce de “contre-route” qui longe encore davantage la côte et qui débouche sur un petit parking, d’où observer ces deux rochers dénommés Hatago Iwa.

DES ROCHERS SACRÉS

Ces deux rochers sont considérés comme sacrés, c’est pour cela qu’ils sont reliés par une corde, en japonais shimenawa, utilisée dans la religion shinto pour marquer la présence d’esprits sacrés. Au sommet du rocher de gauche, le plus impressionnant, est installé un petit autel, en forme de sanctuaire rouge.

Bien moins connus que les rochers mariés Meoto Iwa, situés dans la région d’Ise, vénérant les deux divinités créatrices du Japon, il est très facile de les admirer sans être accompagné d’une horde de visiteurs curieux.

UNE CÔTE REMPLIE DE MERVEILLES

Si vous souhaitez prolonger votre promenade sur cette côte sauvage, où les roches sont façonnées par la houle, à 3 kilomètres des rochers amoureux Hatago-Iwa se trouve Ganmon, une formation rocheuse trouée en son milieu, ce qui lui donne des airs de porte rocheuse ouverte sur la mer.

Pour aller plus loin : Une journée sur la péninsule de Noto

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs