Kiriko Matsuri   キリコ祭り

Date de publication :
Les lanternes du Kiriko Matsuri de Wajima

Les lanternes du Kiriko Matsuri de Wajima

Kiriko Matsuri
Les lanternes d'un Kiriko Matsuri

Les lanternes d'un Kiriko Matsuri

Un Kiriko Matsuri dans la nuit

Un Kiriko Matsuri dans la nuit

Des lueurs dans la nuit

Lors des divers Kiriko Matsuri, festivals spectaculaires qui animent les nuits d’été de la péninsule de Noto, au nord de Kanazawa, d’immenses lanternes appelées kiriko sont paradées à travers les rues de plus de cent villes et villages.

L’origine des Kiriko Matsuri, festivals de la péninsule de Noto, est incertaine. Cependant, les festivals avec parades de mikoshi (temples portatifs), danses, musique et autres divertissements sont nombreux en été et à l’automne à travers tout le Japon. Ce sont des fêtes données en l’honneur des dieux shintoïstes afin de les remercier pour les récoltes. Elles ont lieu de jour comme de nuit. La nuit, des porteurs de lanternes accompagnent les défilés. 

L'esprit de compétition

D’aucuns avancent que les Kiriko Matsuri de Noto tirent leur origine de cette coutume. Alors que les lanternes étaient au départ de petite taille et portées par une seule personne, petit à petit, les fidèles auraient voulu avoir la plus belle et la plus grosse lanterne pour honorer les divinités de leur village ou de leur quartier. Il s’ensuivit une véritable compétition et certaines de ces lanternes vont jusqu'à mesurer 15 mètres de haut et peuvent peser près de deux tonnes. Elles sont surmontées d’une sorte de petit toit. Tout comme pour la taille, les habitants ont aussi fait tous leurs efforts pour décorer le plus magnifiquement ces lanternes qui reflètent le savoir-faire des artisans locaux. Celles de la ville de Wajima, par exemple, sont toutes décorées avec la laque qui fait la renommée de la région.

Découvrez aussi notre activité : Excursion dans la région de Kanazawa

On dénombre actuellement environ 800 kiriko. Certains sont exposés au Musée des lanternes Kiroko de Wajima. Lors des défilés, plusieurs kiriko (jusqu’à 40 pour les plus grands festivals) sont posés sur des planches de bois portées par une trentaine de personnes. Les porteurs les paradent au son des instruments de musique et les font se balancer dans les nuits estivales à travers les villages ou les rues des villes, offrant un spectacle féérique et inoubliable.

Les Kiriko Matsuri les plus spectaculaires

  • Abare Matsuri

Le festival d’Abare a été désigné "patrimoine culturel immatériel" par la préfecture d’Ishikawa. Il a lieu à Uchitsu. C’est le premier des Kiriko Matsuri de Noto. Il a lieu les premiers vendredi et samedi du mois de juillet. Le premier jour du festival, après avoir été paradés dans les rues de la ville, 40 kiriko sont rassemblés sur la jetée d’Ushitsu autour d’un pilier en bois enflammé. Les participants dansent autour du feu, l’ambiance est chaude ! Le deuxième jour, après un autre grand défilé, deux sanctuaires portatifs sont violemment précipités dans la mer puis entièrement détruits et jetés dans un feu de joie où on les fait brûler dans l’excitation générale. Ce festival particulièrement violent (abare signifie "saccage")  vit le jour il y a bien longtemps lors d’une épidémie qu’il était censé enrayer.

  • Ishizaki Houtou Matsuri

C’est le plus grand des Kiriko Matsuri. Il a lieu à Ishizaki-cho, dans la ville de Nano, les premiers vendredi et samedi du mois d’août. D’immenses lanternes de 15 mètres de haut et pesant deux tonnes sont portées par une centaine d’hommes du crépuscule jusqu’à la nuit. Une fois allumées, les lanternes dévoilent des dessins de guerriers et de personnages, conférant à la scène une atmosphère fantasmagorique.

  • Okinami Tairyou Matsuri

Le festival d’Okinami Tairyou qui a lieu dans la ville d’Anamizumachi à la mi-août, dure deux jours. Le premier jour, les participants, pour la plupart de pêcheurs, font "danser" les lanternes géantes au son des flûtes, des tambours et des gongs.  

Le lendemain, la danse des kiriko a lieu le matin, dans la mer, l’eau étant symbole de purification. Les fidèles prient alors pour des pêches abondantes et une mer calme.

Il existe encore une centaine d'autres Kiriko Matsuri. Si vous vous trouvez dans la péninsule de Noto entre la mi-juillet et début octobre, vous aurez certainement l'occasion de pouvoir assister à l'un de ces festivals si spectaculaires et si uniques. 



Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs