La rue Tatemachi   竪町 ストリート

Date de publication :
Tatemachi_Street

La rue Tatemachi

erihana-1

La boutique de kimonos Erihana

aliceandthepirates_kanazawa-1

La boutique Alice and the pirates

DK-art-cafe

Le DK Art Cafe

Lèche-vitrine

Plus habituée à la jeunesse de Kanazawa en quête du dernier article à la mode qu’aux hordes de touristes, la rue commerçante Tatemachi est le lieu idéal pour faire du shopping ou flâner un peu après la visite des nombreux sites touristiques alentours.

Aux origines du commerce de Kanazawa

Avant de vous décrire par le menu quelles sont les boutiques qui vous attendent dans la rue Tatemachi, permettons-nous une toute petite digression de… 400 ans ! Un peu d’histoire ne fait jamais de mal ! 

Sachez que la rue Tatemachi est la plus ancienne artère commerçante de Kanazawa. Elle aurait vu le jour au cours de l’ère Yuwa (1615-1624) à l’initiative du daimyo du domaine Kaga Maeda Toshitsune (1594 –1658) qui fit installer dans cette zone des échoppes fournissant les produits de première nécessité et toutes autres choses indispensable aux samouraïs de son clan. Ainsi dès 1632, un magasin d’alcool et de combustible pour lampes à huile y ouvrait ses portes. 

À l’entrée de la rue Tatemachi, un panneau retraçant les origines de la première rue commerçante de la ville précise même que la largeur actuelle de la rue est identique à celle d’antan. 


Détente assurée

De la rue féodale, toutefois, il ne subsiste que la dimension. Tout le reste a bien changé ! Aujourd’hui, les boutiques s’alignent le long d’une route pavée, bordée d’arbres et de bancs ; un ensemble qui rend la flânerie très agréable. En outre, la piétonisation quotidienne de la zone entre 12h et 19h permet aux familles de circuler en toute sécurité. 

La rue Tatemachi dispose du formidable avantage de se situer à proximité immédiate des sites touristiques majeurs comme le Kenrokuen, le musée d’art contemporain du 21 ème siècle, le quartier des samouraïs de Nagamachi et des maisons historiques du quartier Higashi Chaya

Près de 200 enseignes dont certaines sont regroupées au sein de trois centres commerciaux accueillent les amateurs de lèche-vitrine : magasins de vêtements et de cosmétiques, salons de coiffure, librairies, épiceries, bijouteries… Les nombreux cafés et restaurants proposent une grande variété de cuisine (fast-food, gastronomie japonaise et occidentale) à des prix raisonnables. 

Le canal Onosho borde le quartier des samouraïs

Le canal Onosho borde le quartier des samouraïs

Culture traditionnelle et culture pop

Les boutiques de la rue Tatemachi sont en mesure de satisfaire tout autant les attentes des amateurs de culture traditionnelle comme celles des passionnés de culture pop japonaise. 

Deux enseignes de kimonos, Erihana et Takeya, font la part belle aux kimonos et accessoires fabriqués selon la technique kaga yuzen ; une technique traditionnelle de teinture des tissus propre à la région. Le magasin et salon de thé Nodaya, fondé en 1859, propose à la vente ou à la dégustation du thé de Kaga. Ce dernier est un thé produit à partir des feuilles de théiers cultivés à cinquante kilomètres à peine de Kanazawa, sur le territoire de Kaga. Son goût doux et délicat séduit tous les amateurs de thé. Vous pourrez également vous y procurer du thé d’autres régions de l’archipel ainsi que des ustensiles et de la vaisselle. 

angelicpretty-1

La boutique Angel Pretty

Si après les cours, les lycéens de Kanazawa se retrouvent en nombre dans la rue commerçante, c’est en général pour profiter de cafés et de boutiques dédiées à la culture pop comme Animate ou Village Vanguard. Mais la rue Tatemachi a sa petite réputation chez les les fashionistas en tout genre. Tous les styles sont présents : casual, branché, chic, vintage … Les modes kawaii et gothique lolita ne sont pas en reste avec les boutiques Angelic Pretty et Alice and the Pirates. 

Enfin, pour une petite pause entre amis, le nouveau lieu à tester est le DK art cafe. Ce dernier, ouvert en 2016, a été mis au point par des étudiants de l’Institut de technologie de Kanazawa. Vous y apprécierez les œuvres numériques d'Akira Hasegawa projetées sur les murs. Un véritable kaléidoscope !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs