Shukubo - Ikumo   生雲

Date de publication :
Ikumo

Ikumo

Ikumo

Ikumo

Ikumo

Ikumo

Un gîte au sommet du Mont Haku, célébrant la sagesse de la nature

Ikumo est un shukubo, une maison d'hôtes tenue par un temple. À l’origine, les shukubo étaient destinés aux moines en voyage, mais récemment, tout le monde peut avoir la chance de vivre cette expérience. Celui d'Ikumo, géré par Nata-dera, est un magnifique complexe de temples situé à Komatsu dans la préfecture de Ishikawa. Il est construit au sommet du Mont Engyô, entre le Mont Haku et la mer du Japon et sa vue à 360° est spectaculaire !

ÉCOLOGIQUE ET ÉTHIQUE

Le style du gîte Ikumo, construit à partir de matériaux naturels, mélange à la fois le futurisme et une volonté écologique. Les moines s'en occupant aspirent à créer et maintenir un système autonome prenant en compte la nature qui les entoure. Ils y produisent leur propre électricité en utilisant des panneaux solaires et filtrent les eaux de pluie pour subvenir au besoin du lieu et de ses visiteurs.

Ils ont des chambres de style japonais et occidental, afin que chacun puisse se sentir à l'aise et se détendre en toute sérénité. Vous pouvez aussi y profiter d'une salle commune spacieuse dotée d'une cheminée où vous pouvez faire du yoga, méditer et ou simplement discuter autour d'un thé chaud. De leurs bains en plein air, vous pouvez voir de magnifiques couchers de soleil et le ciel étoilé de la mer du Japon.

Le dîner est un repas de style kaiseki. De nombreux shukubo proposent des shojin ryori, un régime bouddhiste végétarien, mais, étant donné que Ikumo a de fortes connexions régionales, des plats locaux à base de fruits de mer et de viandes sont inclus dans leur menu. 

Ikumo propose ainsi à tous ses visiteurs une alimentation saine avec des produits locaux et de saison tels que des fruits et légumes biologiques provenant des montagnes environnantes. Un petit déjeuné, de la même qualité, est également proposé aux voyageurs.

Ikumo

Ikumo

LE FESTIVAL DU FEU

La plupart des shukudo exécutent le gomadaki, un rituel strictement bouddhiste consistant à brûler des bâtons et à honorer des divinités bouddhistes. Cependant, c'est différent à Ikumo où on honore et vénère depuis les temps anciens la montagne sacrée de Haku. De ce fait, aucune statue de divinité n'a jamais été consacrée au temple d'Ikumo. Jusqu'à nos jours, le temple et ses occupants maintiennent une tradition de cérémonies simples où la nature est vénérée.

La fête du feu effectuée quotidiennement à Ikumo est la seule cérémonie de ce type à travers toutes les pratiques bouddhistes et shintoïstes et cela dans l’ensemble des temples japonais. Durant cette cérémonie, tous les souhaits des participants et leurs espoirs sont écrits dans des "charmes" (petits morceaux de papiers) qui sont ensuite brûlés et envoyés au ciel à travers la fumée. Cette cérémonie est réputée pour calmer l'esprit et apporter la paix.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs