Takojima et son port de pêche   蛸島町

Date de publication :

Port à la pointe de Noto

La petite ville de Takojima, située à l’extrémité de la pointe de la péninsule de Noto, renferme un petit port de pêche à deux pas du centre-ville.

Les mouettes qui volent en cercle au-dessus de l’océan sont les premiers indices de ce que le voyageur s’apprête à trouver au bout du chemin. Puis, une fois que l’on s’approche davantage, leurs cris, stridents, viennent se mêler à l’odeur encore forte du poisson fraîchement déchargé des chalutiers.

OBSERVER LES CHALUTS

Le port de Takojima est un petit port de pêche plutôt tranquille, dont le rythme s’intensifie le matin et en fin de journée, lorsque les pêcheurs reviennent de la mer, les ventres des bateaux remplis à ras bord. On peut ainsi observer les va-et-vient des marins, les mains chargées de caisse, les affaires qui se font une fois la pesée effectuée, les clients pressés et les habitués venus chercher quelques provisions pour le déjeuner ou le dîner.

Une fois l’effervescence passée, vient le temps de nettoyer les bateaux, rafistoler les filets, au milieu des bouées jaune et bleu. Puis, le port se vide à l’heure du déjeuner. C’est le bon moment pour arpenter ses contours, s’approcher plus près des bateaux, regarder les filets avoir fait peau neuve et tenter de déchiffrer le sens des divers panneaux écrits en japonais.

UN PETIT TEMPLE POUR PROTÉGER LES MARINS

Pour les plus curieux qui pousseraient jusqu’à l’extrémité du port, vous trouverez sur votre gauche, tout à côté de l’immense tas de bouées jaunes qui semblent échouées ici depuis des décennies, un petit temple miniature, censé porter bonheur aux marins et pêcheurs prenant la mer.

UN CENTRE-VILLE TRADITIONNEL

Mais Takojima n’est pas qu’un port. La portion de la ville la plus proche du port est entièrement constituée de vieilles maisons traditionnelles. N’hésitez donc pas à emprunter le chemin qui longe la côte avant de rentrer dans les terres et faire un petit tour à l’ombre des toitures à ardoises.

Vous y trouverez une petite épicerie (très utile pour aller ensuite pique-niquer sur le sable en bord de mer), quelques magasins, un minuscule restaurant mais aussi un coiffeur barbier. Le tout dispersé dans la rue principale et les petites rues adjacentes.

Et c’est sans doute le soir que Takojima vous réservera sa plus belle surprise : un beau coucher de soleil sur la mer. Immanquable.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs