Le temple Natadera   那谷寺

Date de publication :
Le Pavillon d’or (Kondō kaō-den) du temple Natadera

Le Pavillon d’or (Kondō kaō-den) du temple Natadera

Le temple Natadera

Le temple Natadera

Le temple Natadera

Le temple Natadera

Le temple aux salles de prières taillées dans la roche.

Près de la ville de Komatsu et de la mer du Japon, le temple Natadera vénère la déesse bouddhiste Kannon et le Mont Hakusan. Niché au coeur de la préfecture d'Ishikawa, une des régions les plus préservées du Japon, découvrez Natadera : un havre de paix construit sur un site sacré à qui les locaux donnent des pouvoirs de purification d'âme depuis des milliers d'années. C'est l'un des trésors les plus protégés du Japon moderne.

L'histoire du temple Natadera

Le site accueillant aujourd'hui le monastère Natadera est sacré pour la population locale depuis l'époque Jômon (de 14 000 à 300 av. J.-C). La grotte naturelle s'y trouvant était alors vue comme une matrice sacrée, comparée à l'utérus d'une femme. Croyant à la réincarnation, ils pensaient pouvoir purifier leur âme en traversant cette grotte sacrée. 

Mais c'est en 717 que le temple a été fondé par le grand moine bouddhiste Taichô, le premier à faire l’ascension du mont Hakusan. Lors de sa visite, il réalise que la déesse Kannon, déesse bouddhishe de la miséricorde et de la compassion, y réside et il décide alors de faire construire Natadera en son honneur. 

C'est aujourd'hui un ensemble de plusieurs bâtiments que vous trouverez sur le site sacré, temples bouddhistes et sanctuaires shintô confondus. 

Après des incendies destructeurs, c'est au cours de l'époque d'Edo (1603-1868) que le 3ème seigneur du domaine Kaga, Maeda Toshitsune créa de nouveaux bâtiments sous l’ordre de l’ancien empereur Go-Mizuno, le 108ème empereur du Japon qui régna sur l'archipel de 1611 à 1629. Il fît notamment construire un hall principal de prière dans une grotte, la porte de Karamon, la pagode à trois étages et le hall Gomadou, où les rites avec le feu sacré sont organisés. 

En 1941, tous les bâtiments reliés à Toshitsune furent classés comme trésors nationaux. Ils sont de nos jours devenus des biens culturels importants du Japon.


Qu'est-ce qu'il y a à voir au temple Natadera ? 

Une des particularités de ce lieu est le fait qu'il est construit près d'une falaise et que des grottes de méditation ont été taillées à la main, et par la nature, dans la paroi rocheuse. C'est là que des rites sacrés de purification sont célébrés depuis des milliers d'années.

Dans les bâtiments les plus importants de Natadera, il y a tout d'abord le Honden, le pavillon principal du temple, qui, construit contre la falaise en a fait une partie intégrante du bâtiment. 

Il y a aussi le pavillon d’or, Kondô kaô-den, qui accueille toutes les cérémonies bouddhistes de Natadera. Construit en bois de cyprès japonais dans le style architectural de l’époque de Kamakura (1185 - 1333), il abrite une statut de la déesse Kannon.

Les différents bâtiments du site se fondent dans la nature, qui fait alors partie du magnifique ensemble qu'est Natadera.

Le culte du mont Hakusan et l'importance de la nature

Le temple est construit dans une vallée luxuriante et dispose d'un grand terrain abritant de nombreux cèdres et camélias centenaires. En plus de cette nature sauvage, le site comprend aussi un jardin japonais avec un plan d'eau, reconnu comme étant le plus vieux jardin de la préfecture d’Ishikawa.

Le concept bouddhiste de communion avec la Nature (jinenchi), un pilier de l’enseignement de Taichô, est représenté ici avec la notion de vénération de la Nature qui caractérise le culte du mont Hakusan

En automne, lors du koyo, les érables japonais du parc entourant le temple prennent de belles couleurs jaune et rouge et enflamment le paysage. Et au printemps, se sont les fleurs de cerisiers qui habillent le parc de Natadera.

Le temple Natadera

Le temple Natadera

Le temple Natadera

Le temple Natadera

Comment aller au temple Natadera ?

Prenez le train à partir de la ville de Kanazawa jusqu'à la station Kaga-onsen, puis prenez le bus de tourisme "CAN BUS" qui vous amènera au temple Natadera par une petite route de montagne. Il faut compter 25 minutes de Kanazawa à Kaga-onsen et 35 minutes de Kaga-Onsen au temple Natadera.

N'oubliez pas que les JR Pass sont valables dans la plupart des trains express reliant Kanazawa à Kaga-onsen. Puis un laissez-passer d'un jour pour "CAN BUS" peut être acheté au centre d'information de la gare de Kaga-onsen pour 1 000 yens (environ 8€).

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs