Tentokuin   天徳院

Date de publication :
Temple Tentokuin

Entrée du temple Tentokuin.

Spectacle de poupées automates racontant dans des scénettes l’histoire de Tamahime.

Princesse portée disparue

Le trésor n’est pas toujours celui que l’on croit. Au temple Tentokuin, la merveille ne se trouve pas dans le lieu de culte mais dans sa porte, liée au destin d’une princesse.

De cette porte se dégage comme une sensation de grandeur. Mais que peut-elle bien précéder ? Si le temple Tentokuin de Kanazawa ne paie pas de mine, son entrée reflète son glorieux passé. En effet, il y a quelques siècles, la grande allée arborée qui mène au lieu de prière était empruntée par la princesse Tamahime. Cette petite fille du premier shogun, TOKUGAWA Ieyasu (1543-1616), chef du pouvoir militaire, devient l’épouse de MAEDA Toshitsune (1594-1658), membre de la famille dirigeante de la région. En accédant à ce titre, un temple lui est construit en 1623 afin qu’elle puisse s’y recueillir.

La princesse est d’ailleurs au cœur de l’attraction principale du temple : un spectacle de poupées automates. Ces dernières racontent dans des scénettes l’histoire de Tamahime. Mariée à l’âge de trois ans, elle meurt à vingt-quatre ans après avoir donné naissance à sept enfants. Une vie captivante qui suffit à elle seule de se déplacer jusque-là.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs